Syndrome de Dawn le maître des fourmis de Freeric Huginn

Auteur auto-édité

 

51j99YOd3RL

Catégorie : Thriller

 

Résumé

En pleine adolescence, Galdric ne croit pas en l’amour. Puis un jour, il croise Mélodie, celle qui lui fera connaître l’amour avec un grand A. L’amour susceptible d’envoyer quiconque habiter au milieu d’un monde féerique. De vous porter à donner le meilleur de vous-même. De vous transcender…
Ils vont dès lors former le couple parfait, malgré les obstacles. Rien ne peut les atteindre, tant leur amour se montre pur. Et leur bonheur touche à son paroxysme à l’heureuse annonce d’un futur bout de chou.
Le grand jour est enfin arrivé, et à la suite d’un accouchement difficile, Galdric reçoit dans ses bras un nouveau-né aux yeux bridés.
Déconcerté, il s’interroge sur ce nourrisson que lui a remis l’infirmière :
— vous êtes sûre de ne pas vous être trompée de bébé ?

La réponse sera un coup de tonnerre : Trisomie 21.

Comment accepter cet enfant ? Comment pourra-t-il s’intégrer dans une société où la norme règne en maître ? Alexis sera-t-il plus tard accueilli ou humilié, rejeté par les autres ?
Et jusqu’où est-il possible de se rendre par vengeance ?

« Une histoire d’Amour. Une vengeance terrible. Une Apocalypse… »

On entend souvent que l’amour est le plus beau des sentiments.
Qu’il n’y a rien de plus merveilleux que l’amour.
Qu’avec un grand A, celui-ci est éternel…
Mais parfois, ce même amour peut transformer quiconque en est atteint, en une vile créature des plus abjectes.
Certains en arrivent même à massacrer leur prochain au nom de cet amour, ou du moins, au nom de ce qu’ils conçoivent comme tel… quand d’autres encore, se sacrifient ou s’ôtent la vie toujours en son nom.

Lorsque l’Amour le fit chavirer, jamais Galdric n’aurait cru s’envoler si haut avant de s’enfoncer aussi loin dans les méandres de cet indicible enfer que représente son absence.

Et vous ? Jusqu’où seriez-vous prêt à vous rendre par amour ?

 

 

Avis :

Je remercie Freeric Huginn de m’avoir confié son service presse. Le résumé a suscité ma curiosité, mais j’étais loin de me douter que l’intrigue allée me transporter aussi loin.

Dès les premières pages, le poisson a mordu à l’hameçon, il fallait que je sache ce qui allait se produire. La plume de l’auteur est fluide et surtout addictive, dans un premier temps, le langage est familier, le sens de la répartie et l’humour sont au rendez-vous. Au fil des pages, nous allons de rebondissement en rebondissement et le ton du roman change.

Galdric et Mélodie se sont connus très jeunes, au départ le jeune homme pensait que ce serait une conquête de plus à son tableau de chasse. Finalement, leur histoire perdure et nos deux tourtereaux vont donner naissance à un petit garçon, Alexis. Une naissance est censée être le plus beau jour dans la vie d’un couple, cependant le bébé est atteint de trisomique 21. (Syndrome de Dawn). 

Le père très perturbé se surprend à penser abréger les souffrances de son enfant. Viennent ensuite les nombreuses interrogations : Alexis parviendra-t-il à épanouir et à connaître le bonheur ? Bien des embûches risquent de se trouver sur son chemin. Malgré tout, le temps passe et ce petit garçon fait son petit bonhomme de chemin. À l’école, un certain Nolan se moque de lui et une dispute survient entre les deux garçons.

Nous le retrouvons des années plus tard, c’est un étudiant brillant, malgré son handicap. Il se passionne depuis longtemps pour les fourmis… Il en possède, les étudient, elles n’ont plus aucun secret pour lui.

Un jour, un drame survient… Une famille vole en éclat, et un sentiment de vengeance plane… 

À partir de cet instant, l’intrigue prend une autre direction. L’auteur nous transporte dans un univers sombre et angoissant. À travers son récit, nous mesurons à quel point ce désir de justice peut rendre fou.

Le rythme s’accélère, le suspense est à son comble. Une course contre la montre est engagée, mais n’est-il pas trop tard pour stopper la machine infernale mise en route ? Qui sera susceptible de mettre fin au plan diabolique brillamment orchestré ?

Ce roman est un OVNI dans le sens positif du terme. En effet, nous allons de surprise en surprise, nous passons de l’étonnement à l’effroi. L’intrigue est menée d’une main de maître, car nous ne voyons rien venir et pourtant les évènements s’enchaînent parfaitement bien.

Un thriller étonnant, néanmoins très intéressant. Freeric Huginn nous transmet des messages importants. Un final qui nous pousse à la réflexion.

J’ai passé un très bon moment de lecture. Un roman à découvrir et à lire sans modération. Un récit hors norme, original et percutant.

Extraits et citations :

 

« — j’étais sûre que ma fille ne devait pas dû fréquenter un tel vaurien. Le voilà, le résultat ! ne put s’empêcher de s’exclamer la virago. »

 

« — Combien… Combien voulez-vous pour partir ?

— Quoi ? Comment ça, partir ?

— Disparaître, si vous préférez. Oublier ma fille, et ne plus plus jamais revenir. Dites un chiffre. Votre prix sera le mien. »

 

« — Oui, je suis fou ! C’est ce que les sages entendent depuis une éternité lorsqu’ils annoncent des vérités aux communs des mortels. »

 

 

 

@Freeric Huginn

Note 4/5

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s