Challenge Thématik’s

Auteur auto-édité 

De Sauvage à poilu tome 2  – L immortalité passe par la mort de Marc Chiny

 

45093178_727360374263969_4350473752526454784_n

Catégorie : Fantasy 

 

Résumé :

EN HOMMAGE À NOS POILUS DURANT LE CENTENAIRE DE L’ARMISTICE DE 1918

LORSQU’ON EST IMMORTEL, C’EST TOUJOURS POUR UN SACRÉ BOUT DE TEMPS !
Ma sombre destinée d’éternel : être à la croisée de trépas sans nombre.

À l’occasion du centenaire de l’Armistice de 1918, l’auteur adresse un hommage aux hommes et aux femmes qui ont tout sacrifié (surtout leurs vies) pour défendre notre France.
Vous découvrirez un peu du Verdun de l’époque où la famille Chiny a survécu aux dernières guerres. Découvrez également un court récit (écrit vers 1920) relatant le destin d’un boulanger, et de sa femme — La boulangère héroïque —, de ce même village où vivaient les bisaïeuls de l’auteur.

———————————————————

DE SAUVAGE…: an de grâce 1730. Âme esseulée, je me retrouve quelque part en Europe entre deux vies à la recherche d’un autre corps… celui d’un homme… Ce prisonnier qui croupissait dans un cachot ! Comment m’en suis-je sorti ? J’ai oublié… mais ça va me revenir !
Ah ! Et l’année suivante, après la traversée de l’Atlantique, je fais la connaissance de Sauvages, ces Amérindiens ; des autochtones à la sagesse simple, animiste, aux danses si agréables, à la vie si paisible. C’est ainsi que j’ai épousé ma femme en Nouvelle-France. Et cette image de la fille du chef Cri me hante… ses yeux clos en forme d’amande… sa tempe… ensanglantée…

… À POILU: cette fois-ci, en 1892, je chasse le propriétaire d’un corps et récupère… sa femme ! Que va devenir ce couple inattendu ? Nous arrivons à New York pour une nouvelle vie de migrants, en espérant ne pas être inquiété par mes ennemis séculaires, les sorciers-serpents à la solde des Illuminati.

1914 : Après vingt ans passés aux États-Unis comme ingénieur hydro­électrique, je réponds à l’appel de la mobilisation générale de la France… la guerre éclatera, je le sens. Alors j’abandonne ma femme pour sauver la France, et me sacrifier. Qu’importe, je suis immortel… mais pas mon corps… si je meurs, ma chérie fera partie de l’inconsolable million de veuves de guerre.

Devenir un poilu, héros, et mourir pour la France ? Ai-je le choix ?

 

 

Avis :

Je remercie Marc Chiny de m’avoir confié son service presse (le deuxième tome de sa saga). Je l’attendais avec beaucoup d’impatience puisque j’avais qualifié son roman précédent de chef-d’oeuvre ! Cette fois-ci, l’auteur va nous entraîner dans une double aventure tout aussi captivante et addictive ! Les chapitres vont alterner entre 1730 et 1892…

Au fil des siècles, notre héros Ghíshen Pommerède va prendre possession de nouveaux corps. Dans l’opus précédent, il officiait dans la peau d’Ugo et Sophie à travers deux époques également. Il avait bénéficié d’une initiation chez les moines bouddhistes en Chine. Dans cette nouvelle odyssée, il va emprunter les corps de Jörg Dietrich et Hyacinthe Forestier. Deux vies totalement différentes, deux destins hors du commun.

En 1730, Jörg mène une existence semée d’embûches. Alors que son quotidien semble retrouver plus de sérénité, un drame va l’amener à prendre la fuite… D’ailleurs, pour sa sécurité il reprendra son identité véritable Guíshen Thorson. Sur sa route, il rencontrera un jeune homme nommé Camille et chemineront ensemble. Ce compagnon de fortune est-il vraiment celui qu’il prétend être ? L’auteur va nous permettre de voyager, de voguer à travers les océans et de partir à la conquête d’autres contrées. 

En Nouvelle-France, nos baroudeurs vont découvrir deux tributs d’Amérindien : 

Les Mi’kmaq :

Guíshen participera à certains rituels et prendra conscience du pouvoir de certaines substances, pour le meilleur ou pour le pire ?  Il sera dorénavant porteur des trois Aigles. De quoi s’agit-il exactement ?

Les Cries :

Notre immortel sera contraint et forcé de prendre des décisions capitales, afin d’assurer son avenir. Sur son parcours, il sera séduit par une femme et se surprendra à aimer à nouveau. Nos tourtereaux obtiendront la bénédiction des moines jésuites pour s’unir. Le couple ne sera pas au bout de ses surprises ! 

En 1892 Hyacinthe Furestier, époux d’Élisa deviendra un ingénieur hydroélectricien à Keokuk. Il n’a aucun souvenir de son mariage et devra apprendre à connaître sa femme. Alors qu’ils mènent une existence pleine de promesses, la Première Guerre mondiale va éclater… Ce dernier décide de partir soigner les victimes de cette effroyable guerre. Il ne se doute pas un seul instant de la lourde tâche qui l’attend là-bas, sur le front. L’auteur va nous plonger au coeur de l’enfer… Nous allons vivre chaque seconde comme si nous y étions. Notre héros reverra-t-il un jour sa chère et tendre ? L’avenir est plus qu’incertain. Être immortel va-t-il être un atout ou un désavantage ?

Marc Chiny rend un vibrant hommage à nos poilus et nous offre un final des plus inattendu et très prometteur. Il me tarde de découvrir la suite de cette brillante saga.

J’ai passé un excellent moment de lecture, le dépaysement, le suspense et de nombreux rebondissements sont au rendez-vous. 

Ce deuxième opus tient toutes ses promesses. Je conseille vivement ce roman aux amateurs du genre. À lire sens modération. 

 

 

Extraits et citations :

« À chacune de mes renaissances, il se produit quelque chose à laquelle faire face ; un évènement imprévu, rarement agréable où devrais-je dire systématiquement fâcheux. »

« Ce calumet aux propriétés magiques m’a laissé entrevoir des visions si réelles. Par ce rituel, comment ai-je aspiré en moi de telles images de mon avenir et en me faisant revivre certains moments du passé ? Si j’en crois mon instinct. »

« Comment oublier tout ceci ? Renaître dans l’organisme d’un bébé ? Est-ce que cette approche mène à l’inconscience. Occulter tous les moments de bonheur avec mes amours ? »

« Allez ! Debout ! Les morts ne se relèvent jamais… enfin… sauf dans mon cas. »

@Marc Chiny 

Note 5/5

3 commentaires sur “Challenge Thématik’s

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s