La Brasserie des Fleurs Fanées de Bénédicte Chaplart

 

41q6QpkRqML._SX327_BO1,204,203,200_

Catégorie : Littérature sentimentale

 

 

Résumé :

À 27 ans, Méline a un caractère bien trempé. Passionnée de musique rock, elle travaille dans un supermarché au cœur de la Champagne. Elle adore se détendre à la Brasserie des Fleurs Fanées, un endroit particulier. Quand la nuit s’annonce, elle rentre seule. Mais au fond, tout au fond, elle n’aspire qu’à une seule chose : rencontrer le grand amour. Jusqu’au jour où un mystérieux inconnu dépose sur le pare-brise de sa voiture un post-it… Et si tout avait commencé à la Brasserie des Fleurs Fanées ?

 

 

Avis

Je remercie Bénédicte Chaplart de m’avoir confié son service presse. J’ai eu la chance de lire son premier livre « La comtesse rouge ». Ce deuxième roman est d’un autre registre. Je trouve la couverture très belle, elle est empreinte de paix et de douceur. 

Attention détrompez-vous ! Ne dit-on pas que l’habit ne fait pas le moine ? Nous allons faire la connaissance de Méline, une jeune femme au caractère bien trempé qui ne mâche pas ses mots pour dire ce qu’elle pense. Célibataire, elle est en plein désert affectif. Marco, son meilleur ami est très proche et très à l’écoute. Elle ne peut rien espérer de plus, il est homosexuel ! Nous partageons le quotidien de notre héroïne, elle travaille dans un supermarché et à quelques amies, notamment Vanessa et Corinne qui lui rendent son existence un peu plus gaie. Pourtant, il y a une ombre au tableau, Méline est seule, tellement seule. Son souhait trouver l’homme de sa vie. 

Un jour elle va remarquer un post-it sur le pare-brise de sa voiture. De quoi s’agit-il ? Elle ne déchiffre pas vraiment le message qu’il contient et n’y prête pas plus d’attention. Seulement, le manège continu et cela l’interpelle.

L’auteure nous dépeint beaucoup de situations cocasses, de quiproquos avec un langage qui lui est propre. Elle a un bon sens des réparties qui m’ont fait sourire et parfois rire franchement. Elle ne s’embarrasse pas, elle appelle un chat un chat sans s’occuper du quand dira-t-on. Nous sommes dans la vraie vie, les personnages sont loin d’être lissent et pourtant ils n’en demeurent pas moins attachants.

Méline finira-t-elle par trouver le dépositaire des ses petits messages ? Est-ce une invitation ? Un amoureux transit ? Une chose est certaine, rien ne se passe jamais simplement dans la vie de Méline.

Certains évènements qu’elle subit la font sortir de ses gonds.  Dans ce cas, prudence, cela décoiffe ! Devrait-elle changer de caractère afin de trouver sa moitié ? Certainement, mais il en est hors de question. La jeune fille est comme elle est, c’est à prendre ou à laisser.

Elle finira par rencontrer un certain Sacha. Sont-ils faits pour s’entendre ? Là encore, des imprévus vont se mettre sur leur chemin. Il y a pourtant un lieu qu’ils affectionnent tous les deux : « La Brasserie des Fleurs Fanées » Un endroit agréable, où nous voyons passer beaucoup d’habituer. Un espace de rassemblement sans prétention, mais il fait le bonheur de la clientèle. Des confidences sont échangées, des verres sont levés et la musique bat son plein.

Sacha est un homme à femmes sans attaches, pourtant il semblerait que cette fois-ci la donne soit différente. Méline a déjà annoncé la couleur : elle ne couche jamais le premier soir ! 

J’ai passé un très bon moment de lecture en compagnie de tous ces personnages hauts en couleur. Un roman qui donne du baume au coeur et c’est le meilleur des antidépresseurs. Une immersion dans la vraie vie, sans tabou ni faux semblant.

Une romance pas tout à fait comme les autres… Un franc parlé qui donne le ton d’emblée. 

 

 

Extraits et citations :

 

« Puis il avait rédigé une lettre dans sa chambre, sur son lit en choisissant chaque mot. Sacha avait hésité, raturé, pleuré, se livrant comme jamais. »

 

« — Je pense que tu ne dois rien lui dire, si jamais il vient te chercher tu fais comme si tout était normal, pas de scandale, pas de scène, tu attends de voir où vous allez, tu te retiens, promis ? »

 

 

 

@Bénédicte Chaplart

Note 4,5/5

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s