La Princesse Fantôme de Laure St Andréa

Auteure auto-éditée

41vk+9d375l._sx331_bo1,204,203,200_

Catégorie : Fantasy

 

Résumé

Nous sommes en 948, Jules César a été vaincu par Vercingétorix il y a 1000 ans et la France n’existe pas. Trois royaumes situés à la limite des terres celtes se disputent la ville de Seillos, plaque tournante du marché du sel. Celui qui détient ce gros bourg minier est assuré d’une grande richesse. La reine Alinor a perdu la ville il y a 16 ans, lors d’un énième conflit avec son rival le roi Arios. Mais le roi se fait vieux. Ses challengers rongent leur frein pour lui reprendre la ville et les Romains sont toujours là, en embuscade. La menace d’une guerre ressurgit et une négociation de la dernière chance est organisée. Exilée à Seillos pour des raisons mystérieuses, Wilia, jeune germaine de 16 ans, doit apprendre à se débrouiller seule. Accusée de sorcellerie, elle doit fuir de nouveau. Elle trouve refuge à la cour d’Alinor où elle devient l’apprentie du mire, réalisant ainsi son rêve de toujours de devenir médecin. Un personnage mythique vient s’inviter au cœur de la lutte fratricide qui oppose deux conceptions du monde. Qui pourra rétablir la paix ?
Il faut à tout prix retrouver le Seigneur Nortenn, protecteur du royaume d’Alinor et seul capable de l’aider à gagner la guerre qui se prépare. Sans lui, impossible pour la reine de vaincre à la fois son frère Augustus, qui convoite son trône depuis toujours, son vieil ennemi Arios et le commandant du camp romain qui voit dans cette guerre l’opportunité d’assoir la suprématie de Rome sur la région. Seillos a été perdue 16 ans plus tôt par l’absence de ce seigneur mythique lors des combats. Pourquoi n’est-il pas venu ? Wilia est intriguée par ce géant mystérieux qui semble immortel. Bien décidée à aider sa nouvelle patrie, elle mettra tout en œuvre pour le retrouver, utilisant ses nouvelles compétences en lecture et ses nouveaux amis pour la seconder. Mais ce qu’elle va découvrir dépassera tout ce qu’elle aurait pu imaginer…

 

 

Avis :

Je remercie Laure St Andréa de m’avoir confié son service presse. Je dois vous faire une confession, elle m’a proposé deux livres et en parfaite étourdie je me suis trompée dans mon choix ! Finalement, je me suis aperçue au cours de la lecture que c’était un mal pour un bien, puisque cela m’a permis d’explorer un autre domaine littéraire qui m’était totalement inconnu.

Je me suis plongée dans ce passé revisité avec plaisir. Nous suivons le parcours chaotique de Wilia, une jeune germaine de seize ans qui a dû fuir sa région d’origine pour des raisons mystérieuses. Seule, elle trouve refuge chez Maîtresse Magilie qui lui enseigne l’art de tisser. Cependant, notre héroïne à un caractère bien trempé et se montre indisciplinée, car elle n’a qu’une idée en tête, devenir médecin. Curieuse et débrouillarde, elle prend des risques et se voit accusée de sorcellerie. Cependant, par un heureux concours de circonstances, elle sera recueillie à la cour d’Alinor. Là-bas, elle va s’épanouir et se lier d’amitié avec certaines jeunes filles. Le mire lui enseigne l’art de guérir et lui ouvre les portes de la connaissance.

Notre jeune apprentie est aux anges, elle a du mal à réaliser ce bonheur soudain qui lui tend les bras. Toutefois, elle devra se méfier de la mesquinerie et de la jalousie de certaines personnes.

L’auteure nous entraîne dans une aventure pleine de surprises et de rebondissements. En effet, tout n’est pas si idyllique, les Romains sont à l’affût et veulent prendre possession du royaume. Qui sera en mesure de mettre fin à cette guerre inévitable ?

Wilia et ses amis vont effectuer une véritable épopée et tenter d’élucider les différents mystères et secrets qui planent autour d’eux. Ils n’hésiteront pas à braver tous les dangers pour parvenir à réussir leur mission.

Laure St Andréa nous offre une intrigue rythmée. L’humour et les joutes verbales sont omniprésents dans ce roman.

Nous naviguons en eaux troubles, car le mensonge, la trahison et les secrets viennent semer le doute dans l’esprit du lecteur.

L’auteur nous offre un final explosif et totalement inattendu. Soudain, tout s’éclaire et chaque détail de l’histoire retrouve sa juste place.

J’ai passé un moment de lecture agréable, le dépaysement est garanti.

 

 

Extraits et citations :

« Non. Mon père dit que connaître l’avenir empêche le présent de se réaliser. Et que de toute façon, si les dieux veulent qu’ils nous arrivent quelque chose, ça arrivera quand même. »

 

« Wilia esquissa une révérence rapide. Cette fois-ci, elle était vraiment froissée. Non mais quel vieux schnock ringard ! D’où sortait-il ? Comme si une fille ne pouvait pas devenir médecin !! Il n’était pas d’ici ou quoi ? »

 

 

 

@Laure St Andréa

Note 4/5

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s