Orcam tome 1 – Automne de Laura Muller

Auteure auto-éditée

 

51WttI3TxHL._SX322_BO1,204,203,200_

Catégorie : Fantasy

 

 

Résumé

Orcam, un monde parallèle à la Terre où règne la magie des quatre éléments. A la veille de leurs dix-sept ans, les triplés Lihanna, Erin et Iain MacCormac sont sur le point de voir leurs vies d’adolescents insouciants, basculer. Lihanna le sait, ils ont un destin. Même si ce dernier ne fait pas vraiment partie de ses priorités. Parce que… et bien : elle n’a que dix-sept ans ! Pourtant sur Orcam, ce monde qui ne l’a pas vue naître, ce destin est loin d’être anodin. Il est lié à une prophétie : à dix-huit ans, les Trois Sang-Mêlés nés sur Terre sauveront le monde d’Orcam d’une terrible malédiction. Alors que Lihanna ne se sent pas encore prête à endosser de telles responsabilités, son dix-septième anniversaire sonne pourtant la fin de son adolescence dorée et la tâche pour sauver son nouveau monde s’annonce encore plus compliquée qu’elle ne l’avait imaginée. Heureusement pour elle, il reste une année avant sa majorité. Un an pour s’entraîner, pour comprendre sa véritable destinée et – surtout – pour faire le bon choix. Car, au final, la prophétie mentionne aussi que les Trois doivent choisir. Vont-ils réellement sauver Orcam ? Ou bien le détruire ?

 

 

Avis

Je remercie Laura Muller de m’avoir confié son service presse. Je dois avouer que la quatrième de couverture m’a vraiment donné envie de découvrir cette aventure qui à n’en pas douter me permettrait de m’évader.

Ce livre fait 742 pages, mais cela ne m’a pas effrayée, bien au contraire ! Quand le récit nous emporte cela n’a aucune importance. Je dois souligner que l’auteure m’avait précisé qu’il s’agissait d’un univers Fantasy mais qu’il était question aussi d’une romance. Qu’à cela ne tienne, ce n’est pas un souci.

L’environnement dans lequel se déroule l’intrigue est très bien décrit, beaucoup de détails nous permettent de nous fondre dans le décors. Nous allons suivre des triplés de dix-sept ans dont la vie est sur le point de basculer…  Ils vont devoir s’adapter, apprendre, dans le but de mener a bien leur mission. Seulement, beaucoup de zones d’ombre planent autour d’eux.

Nous allons suivre particulièrement Lihanna et Liam qui vont avoir une relation assez tumultueuse et ambiguë. Cela m’a fait penser au jeu du chat et de la souris. Je me suis beaucoup attachée à ses deux personnages, mais en même temps j’ai trouvé que cela devenait vraiment trop répétitif et cela m’a gênée dans la progression de ma lecture.

Au fil des pages, les événements s’accélèrent et l’intrigue prend davantage d’intensité. Nous naviguons entre magie, mensonges, trahisons et secrets. Nos triplés vont-être soumis à rude épreuve et leurs certitudes vont être mises à mal. Le solstice d’hiver approche et bien des rebondissements vont venir bousculer nos héros. Des révélations nous permettront d’y voir plus clair, pourtant beaucoup de mystères demeurent.

Une disparition va se produire est engendrer une nouvelle donne non négligeable. Le suspense et le danger seront au rendez-vous.

Nos héros sortiront-ils plus fort des pièges qui leur sont tendus ? Ou bien, doivent-ils s’attendre au pire ?

Malgré une intrigue extrêmement détaillée et des rebondissements nombreux, je n’ai pas réussi a être transportée comme je l’aurais souhaité. Pourquoi ? Je n’ai pas vraiment d’explications. Peut-être est-ce la longueur du côté romance qui a pesé dans la balance ? Ou bien un peu trop de détails ?  Même si cela enrichit l’univers décrit, parfois le « trop » peu s’avérer perturbateur.

Un roman qui plaira au plus grand nombre à n’en pas douter. De mon côté, la magie n’a pas réellement opéré et mon avis s’en trouve mitigé. Il ne s’agit que de mon propre ressenti qui prouve une fois de plus que les goûts et les couleurs ne se discutent pas.

 

 

Extraits et citations :

« — Alors tu m’as invité au bal ? Demanda-t-il en oscillant entre la perplexité et l’évènement. En sachant que cela allait me mettre en colère noire et me donner envie de te tuer, juste pour te parler ? C’est bien ce que je pensais, tu es une malade mentale. »

 

« Cela faisait des jours qu’elle ne s’était pas sentie aussi heureuse bordel ! Pourquoi fallait-il toujours qu’il fracasse tout ? »

 

 

 

@Laura Muller

Note : 3/5

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s