Les larmes du désert de Alain Maufinet

 

41eOcpnOnTL._SX300_BO1,204,203,200_

Catégorie : Littérature Française.

 

 

Résumé

Après avoir connu la faillite, Ronan quitte son pays pour découvrir le monde. Son errance le conduit au Mali. Le soir même, une bande armée le capture. Rejeté, il avait connu la loi de l’argent. Prisonnier, il doit subir la loi du plus fort. Alors qu’il est entouré par les rivalités de bandes rivales aiguisées par les narcotrafics, une mystérieuse jeune femme lui permet de s’évader des griffes de ses ravisseurs. Irradié par un regard étrange, pourchassé par des tourbillons destructeurs au coeur d’un désert déstabilisé par les appétits d’un monde moderne, Ronan est entrainé vers un étrange destin.

 

 

Avis :

Je remercie Alain Maufinet de m’avoir confié son service presse. Je dois dire que je suis sortie de mes habitudes de lectures et je ne le regrette absolument pas. Je me suis laissée embarquer dans un très beau voyage.

N’allez pas croire que ce périple est de tout repos ! Pourtant, j’ai été conquise à la fois par la plume de l’auteur, mais aussi par la puissance du récit. Cette capacité à nous faire entrer dans la tête du héros, des phases d’introspections, ses rêves, mais aussi la réalité qui fait frémir.

Ronan fuit son quotidien assez désastreux : déboires amoureux, faillite d’entreprise… Un jour, il souhaite partir pour visiter le monde. Ses pérégrinations vont l’amener au Mali, cependant,  rien ne va se dérouler comme prévu. Eh oui, en très peu de temps sa vie va tourner au cauchemar. Personne ne pouvait imaginer que ce séjour prendrait une telle tournure ! Le voilà sous le joug de bandes rivales de narcotrafiquants.

Soyons honnêtes, Ronan ne comprend pas ce qui lui est reproché. Toujours est-il qu’il se retrouve au milieu de nulle part, entouré de gens hostiles qui ne comprennent pas sa langue. Le voilà dans de beaux draps.

J’ai été impressionnée par la façon dont Alain Maufinet nous fait vivre chaque pensée, chaque réaction de notre prisonnier, car la chose n’était pas forcément aisée. Surtout dans la première partie du récit où notre homme est assez seul. Cet auteur a un don impressionnant pour transmettre chaque émotion avec des mots justes, poétiques.

Une certaine Yasmine va croiser le chemin de notre aventurier malchanceux. Qui est cette femme mystérieuse ? Il ne connaît rien d’elle, parviendra-t-il à lui accorder sa confiance ? A-t-il le choix ?

Commence alors une longue traversée du désert. Certaines vérités voient le jour et condamnent Ronan à un avenir funeste… Trouvera-t-il le moyen de fuir ce pays et ses poursuivants ? C’est le début d’un long chemin semé d’embûches. La peur et l’incertitude tenaillent notre héros. Le suspense et les rebondissements divers sont au rendez-vous.

Dans sa quête de liberté, notre malchanceux trouvera-t-il de l’entraide ? Parviendra-t-il à démasquer cette fameuse Yasmine qui apparaît et disparaît au grès du vent ? Le compte à rebours est enclenché : fuir pour survivre à tout prix.

Un voyage passionnant et inquiétant qui m’a fait ressentir des émotions diverses. Un dicton m’est venu à l’esprit : « Allons voir si l’herbe est plus verte ailleurs ». Premièrement, l’endroit ne s’y prête pas ! Mais surtout, après avoir suivi le voyage de Ronan, je n’en suis plus très sûre !

Merci pour ce passionnant moment d’évasion.

Laissez-vous tenter par la plume envoûtante et l’intrigue rondement bien menée de l’auteur.

 

 

Extraits et citations :

« Il refuse cette réalité violente. Il regrette de ne pas avoir terminé son repas. Il aurait souhaité s’évaporer comme une bulle de champagne. »

 

« Seul, où pouvait-il aller ? Sans aide, à qui pouvait-il se fier ? Qui pouvait donc le sortir des griffes du pièges de ses régions ? »

 

 

 

 

@Alain Maufinet

Note : 5/5

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s