Quand les lumières s’éteignent de Mélissa Rivière

Auteure auto-éditée.

 

41sNBRYnn1L._SX326_BO1,204,203,200_

Catégorie : Littérature générale.

 

 

Résumé

Mathias Collins est reporter pour une grande chaîne de télévision New Yorkaise. Lui et son binôme franco-américain Guillaume Morrison réalisent un sujet sur de sombres histoires d’enlèvements à l’échelle internationale survenus depuis les années 70. Plongés au cœur d’un Centre d’Education et de Recherche dans lequel a été enfermé Alex nuit et jour depuis presque trente ans sans jamais pouvoir retrouver sa famille, ils vont prendre tous les risques et donner de leur personne pour mener l’enquête. Le but ? Ouvrir les yeux du grand public et rétablir la vérité. Et si je vous disais que vous avez probablement votre part de responsabilité dans ces rapts d’enfants, seriez-vous prêts à l’entendre ?

 

 

Avis :

Je remercie Mélissa Rivière de m’avoir confié son service presse. Première chose, la couverture est belle et m’a évoqué un sentiment d’évasion. D’autre part, le résumé conserve une part de mystère qui a suscité mon intérêt.

L’auteure nous offre un récit hors du commun. Elle aborde un sujet délicat d’une très belle manière. Sa plume est fluide, agréable et les pages défilent rapidement.

Nous allons suivre Mathias et son binôme Guillaume, deux journalistes qui travaillent pour une grande chaîne de télévision New-yorkaise. Nos deux acolytes s’apprêtent à réaliser un reportage choc, dans le but de faire changer le regard des gens face à un phénomène aux causes dramatiques  faisant rage depuis bien trop longtemps.

Alex a été enlevé à sa famille en 1984 à l’âge de quatre ans pour être transporté dans un Centre d’Éducation et de Recherche bien loin de son pays d’origine, l’Islande. De nombreux rapts sont perpétrés, laissant des familles entières dans la détresse. Pourquoi ces pratiques sont-elles autorisées ? Dans quel but ?

L’intrigue est magnifiquement orchestrée, car l’auteure sème le doute dans l’esprit du lecteur ou de la lectrice, car je me suis interrogée durant un temps : qui est Alex ?

Au fil des pages, nous faisons la connaissance de personnages passionnés et engagés. Certains d’entre eux ont-ils été trompés depuis leurs plus jeunes âges ? Toujours est-il que chaque protagoniste est fortement attachant. Que dire de nos captifs ? Leur sort est bouleversant.

Mélissa Rivière nous offre une histoire criante de vérité. Ses messages sont percutants et fortement émouvants. Nous savons tous que ce trafic sévit à travers le monde, mais sommes-nous vraiment conscients de tout ce que cela implique ?

Cette lecture sonne comme un signal d’alarme ! Les situations sont parfaitement décrites,  Mélissa Rivière utilise les mots justes, elle a le sens du détail. Comment ne pas être chamboulée par ses évènements inadmissibles et pourtant bien réels ?

J’ai dévoré ce roman en seulement quelques heures.  Je me suis laissée emporter dans cet univers et  j’ai été fortement touchée par le sort d’Alex et de ses semblables. C’est la première fois que je lis un roman traitant de ce sujet et je n’en suis pas sortie indemne, même si je savais…

Je ne peux pas en dire davantage sous peine de spolier, mais je vous invite à lire cet ouvrage sans modération. N’ayez pas peur, foncez !

 

 

Extraits :

« Il faut montrer l’envers du décor, l’ennui et la tristesse qui se dégagent d’ici quand les lumières s’éteignent. Allez, vient !’

 

« Ils se battent pour une noble cause et elle espère au plus profond d’elle-même qu’ils trouveront ce qu’ils sont partis chercher. »

 

« — À sa naissance, il a été baptisé Alexander. Mais ici, tout le monde l’appelait « Alex ».

 

 

@Mélissa Rivière

Note 5/5

 

Lien Amazon cliquez ICI

 

 

 

Un commentaire sur “Quand les lumières s’éteignent de Mélissa Rivière

Répondre à ROCAFORT Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s