L’habit ne fait pas le moineau de Zoé Brisby

 

9782863745007-001-T

Catégorie : Littérature Française.

 

 

 

Résumé :

Maxine, vieille dame excentrique souffrant  de  la maladie d’Alzheimer, s’échappe de sa maison de retraite, bien décidée à en finir avec la vie.
Alex, jeune homme dépressif et introverti au cœur brisé par un chagrin d’amour, cherche désespérément une raison de vivre.
Réunis au hasard d’un covoiturage dans une Twingo hors d’âge qui doit les conduire à Bruxelles, les voilà forcés de partager un bout de route ensemble.
C’est le début d’une course-poursuite effrénée contre le temps qui passe. Et surtout la plus extraordinaire aventure de leur existence.

 

 

Avis :

C’est avec grand plaisir que j’ai découvert la plume de Zoé Brisby à travers ce roman.

Un récit très intéressant qui ne peut laisser personne indifférent. Des personnages très attachants, de l’humour et un sens des réparties qui donne le ton du livre. L’auteure aborde une sujet grave avec beaucoup de talent.

Alex dépressif cherche quelqu’un pour faire du covoiturage afin de se rendre à Bruxelles. Croyant trouver un compagnon de route, il va tomber des nues lorsqu’il va rencontrer Maxine surnommée Max.

Commence alors le début d’une grande aventure. Nos deux protagonistes vont se confier au fil des pages. Chacun a des raisons différentes, mais bien précises d’effectuer ce long périple. Le choc des générations, des caractères plutôt opposés. Malgré tout, un lien particulier va se tisser entre eux au fil des pages.

Lorsque Maxine et Alex s’avoueront la raison de leur escapade. Alex fera tout ce qui est en son pouvoir pour empêcher la vieille dame d’aller au bout de son projet. D’autre part, Maxine tentera de montrer à ce jeune homme que la vie n’est pas un long fleuve tranquille, mais qu’elle vaut la peine d’être vécue. Nos héros arriveront-ils à trouver les bons arguments pour se convaincre l’un et l’autre de renoncer à leur idée ? Peut-on changer le cours du destin ? Leur tâche respective s’avère bien compliquée… Et pourtant…

Zoé Brisby va nous embarquer avec elle dans un véritable tourbillon d’émotions. Compassion, rires, craintes…

Ce duo hors du commun vivra intensément l’instant présent. Ils seront confrontés à des tas d’imprévus, plus surprenants les uns que les autres.

Ce récit est une véritable leçon de vie, de courage et d’espoir… L’auteure nous prouve  que nous pouvons être jeunes et nous sentir vieux et inversement.

Il y a une citation qui dit : « On se demande parfois si la vie à un sens… Et puis on rencontre des êtres qui donnent un sens à la vie ».

Je trouve qu’elle résume parfaitement ce qui ressort de cette lecture. La différence fait peur, pourtant elle est souvent une source d’enrichissement, d’ouverture d’esprit.

J’ai beaucoup aimé ce roman qui m’a fait rire, qui m’a émue et qui m’a fait réfléchir.

 

 

Extraits et citations :

« La petite vieille était-elle en train de lui proposer de la drogue ? Il ne lui manquait plus que ça. Une camée senteur naphtaline. »

 

« Ça doit bien faire trente ans que je n’ai pas conduit mais ce doit être comme du vélo, ça ne s’oublie pas. »

 

« — C’était quoi ça ? On avait dit malade, pas enragée avec un syndrome Gilles de la Tourette ? »

 

 

@Zoé Brisby

Note 4,5/5

 

Lien Éditions Fayard cliquez ICI

Un commentaire sur “L’habit ne fait pas le moineau de Zoé Brisby

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s