Il était une fois mon meurtre d’Emily Koch

 

41yOGVYR0eL._SX312_BO1,204,203,200_

Catégorie : Policier/Thriller.

 

 

Résumé :

Comment élucider son propre meurtre ?
 

Alex est dans le coma depuis deux ans, à la suite d’un accident d’escalade. Sa petite amie Bea, ses parents et sa soeur envisagent l’arrêt des soins comme il ne réagit à rien autour de lui. Mais en réalité, Alex est parfaitement conscient : son corps est certes inerte, mais son esprit est vif, et il entend tout ce qui se passe autour de lui.

Quand un jour, Alex surprend deux policiers dans sa chambre, puis Bea se plaindre de se sentir suivie dans la rue, il comprend que le danger les menace tous deux. En se replongeant dans ses souvenirs fragmentés, et au fil de phrases perçues ici et là, Alex commence à douter que sa chute n’ait été qu’un accident. Mais comment faire pour sauver sa peau, et celle de sa petite amie, en étant cloué à son lit d’hôpital ?

Un thriller d’une grande intensité qui se lit comme un puzzle que l’on recompose, aidé d’un narrateur bouleversant, et unique en son genre.

 

 

Avis :

Je remercie NetGalley et les Éditions Calmann-Lévy de m’avoir confié ce service presse. La quatrième de couverture m’a fortement interpellée. En effet, qui serait en mesure d’élucider son propre meurtre ?

Alex est victime d’un accident d’escalade et se retrouve emmuré vivant. Il est conscient et il entend tout… Pourtant, il est dans l’incapacité totale de bouger la moindre parcelle de son corps ni d’émettre le moindre son. Cette pathologie se nomme le Locked-In Syndrome. 

L’équipe médical considère qu’il est dans le coma depuis trop longtemps, dix-huit mois exactement. Selon leur pronostic Alex ne sortira plus de cet état, les médecins préparent l’entourage à l’inéluctable : c’est-à-dire débrancher le jeune homme afin de le laisser partir.

Une situation qui fait froid dans le dos. Le quotidien de notre héros est un véritable calvaire. Il subit une souffrance physique et psychologique terrible. Parviendra-t-il a éviter le pire ?

Alex sera contraint et forcé d’élucider le mystère : qui a voulu l’éliminer ? Il mènera du fond de son lit d’hôpital une véritable enquête. Au fil des pages, nous allons suivre chacune de ses pensées. 

L’intrigue est menée d’une main de maître. Nous sommes spectateurs de tout ce qui se déroulera dans cette chambre. Les allées et venues de la famille, des amis, du personnel hospitalier.

Alex réagira dans ce corps totalement inerte et se révélera un enquêteur hors du commun. Sera-t-il apte à découvrir ce qu’il s’est réellement produit ? Malgré un esprit perspicace et aux aguets, il a perdu un certain nombre de souvenirs qui auraient pu lui permettre d’y voir plus clair.

Doucement, mais sûrement, les pièces du puzzle se rassembleront. Les zones d’ombre s’éclairciront progressivement laissant apparaître une réalité effrayante. 

L’individu qui a souhaité éliminer Alex ne risque-t-il pas de vouloir terminer le travail ? Notre victime n’a plus une minute à perdre… Le compte à rebours est enclenché ! Non seulement il doit démasquer le coupable, mais également trouver le moyen de gagner du temps, car la menace d’être débranché est de plus en plus évoquée.

Notre héros sera fortement épaulé par sa compagne Béa et quelques membres de son entourage.

Le danger plane constamment, puisque notre tueur n’a pas été interpellé. Il peut se cacher derrière n’importe quel protagoniste. Alex devra donner le meilleur de lui-même pour éviter le carnage.

L’auteur utilise des flash-back qui nous permettront de mieux appréhender la situation. Cependant, méfiance les apparences sont parfois trompeuses. Alex surfera sur un chemin semer d’embûches, le doute et la peur hanteront son esprit. 

Les pistes à suivre seront nombreuses, mais les diverses interrogations et déductions de notre jeune malade finiront-elles par porter leurs fruits ? Non seulement il risque sa vie, mais d’autres personnes pourraient également succomber avec lui.

Emily Koch nous plonge dans un roman qui nous tient en haleine du début à la fin. La menace n’est jamais loin, d’autant qu’Alex n’a aucun moyen de signaler sa présence. Parviendra-t-il à envoyer un signe lui permettant de prouver qu’il est bel et bien en pleine possession de ses facultés intellectuelles ?

Sa mission est complexe et périlleuse. Nous percevons tout ce que ressent ce jeune patient, nous le suivons page après page avec ce terrible sentiment d’impuissance qui nous poursuit.

Ce roman est une vraie pépite de par son originalité et son intensité. Le suspense, l’incertitude et la peur sont omniprésents. Nous allons de rebondissement en rebondissement et l’émotion nous étreint par moment. Personne ne peut rester insensible au calvaire intérieur que vit Alex.

Un livre à lire sans modération. 

Merci à Emily Koch de m’avoir plongé dans cet univers unique et effrayant. Les montées d’adrénaline, les frissons et même l’espoir sont au rendez-vous.

Vous avez envie d’un thriller original, formidablement bien construit et écrit. N’hésitez pas, laissez-vous emporter dans cette atmosphère oppressante. Vous ne serez pas au bout de vos surprises.

 

 

Extraits et citations :

« — … c’est à se demander si nous ne sommes pas en danger, nous aussi. On finira par douter de tout. »

 

« Comment vous pouvez m’infliger ça ? »

 

« La tête me tournait comme une toupie. Ça ne rimait à rien. Je ne voyais pas quelles preuves ils pouvaient détenir. »

 

 

@Emily Koch

Note 5/5

 

Lien vers Amazon cliquez ICI

 

 

 

2 commentaires sur “Il était une fois mon meurtre d’Emily Koch

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s