Coincée ! de Catherine Monroy et Anouk Laclos.

Auteures auto-éditées.

 

A4.Coincée !

Catégorie : Chick-Lit.

 

 

Résumé :

En rentrant chez elle un soir, Iris a la surprise d’apprendre que son mari, Hugo, grand galeriste d’art contemporain est parti dans le Nordeste brésilien pour tout recommencer « là où tout est encore possible » avec Paloma, la jeune fille au pair brésilienne, qu’il a prise – Oups ! – pour la « jeune fille au père ». Il n’en pouvait plus de partager l’existence d’une femme « coincée » comme elle !
Iris se retrouve seule du jour au lendemain avec ses enfants gâtés, Nine 17 ans et Marin 15 ans, dans une situation financière catastrophique. Elle doit pour la première fois de sa vie – c’est presqu’un gros mot – travailler. Pas si simple. À 45 ans, femme de plus personne, sans aucune expérience professionnelle, trop diplômée, trop sénior, Iris voit les portes se fermer les unes après les autres.
Elle finira, à son corps défendant, par accepter la seule proposition qui s’offre à elle : écrire un roman historico-érotique.
Ce « livre de fesses », comme elle l’appelle, va l’emmener bien au delà de sa zone de confort, lui faire redécouvrir la femme qui sommeillait en elle, mais pourrait bien la conduire à sa perte au moment où elle prend la présidence de l’association de parents d’élèves du lycée huppé de ses enfants.

 

 

Avis :

Je remercie Catherine Monroy et Anouk Laclos de m’avoir confié leur service presse. La quatrième de couverture a attiré mon attention. En effet, quelle meilleure période que l’été pour décompresser.

Du jour au lendemain, la vie d’Iris bascule, sans ménagement ni préambule. Son mari est un célèbre galeriste d’art contemporain, Hugo van Styn. En effet, il a pris la poudre d’escampette avec Paloma, la jeune fille au pair brésilienne.

Sous le choc, Iris découvrira qu’elle n’a plus un sou et qu’elle est criblée de dettes. Comment parviendra-t-elle à sortir de ce marasme dans lequel elle se trouve ? D’autant qu’elle n’a absolument rien vu venir.

Maman de deux adolescents qui ont chacun un caractère affirmé, elle devra mettre tout en oeuvre pour subvenir à leurs besoins.

Notre héroïne se rend compte qu’elle n’a aucune expérience professionnelle, et la situation s’avère inextricable.

Excédée, poursuivie par les huissiers, harcelée par son banquier, elle n’y croit plus ! Les portes de l’emploi se ferment les unes après les autres. Il y a urgence ! Une opportunité lui est enfin offerte, mais attention : celle d’écrire un livre de fesses. 

Sera-t-elle capable de relever le défi ? Et surtout, a-t-elle le choix ?

La collaboration de Catherine Monroy et Anouk Laclos est une franche réussite. Leur plume respective est fluide, addictive. Le récit est drôle, les situations cocasses et les imprévus pleuvent à la pelle. Elles ont les sens de la répartie, les joutes verbales et les dialogues sont savoureux à souhait.

Bien entendu, Iris devra se surpasser pour parvenir a écrire ce livre d’un genre particulier. Croyez-moi, elle n’est pas au bout de ses surprises ! Évidemment, rien ne se passera comme prévu et notre héroïne usera de beaucoup de subterfuges pour ne pas être démasquée. Cela suffira-t-il à préserver sa réputation ? Le pari est osé ! Le danger est omniprésent, surtout lorsque les enfants s’en mêlent !

Elle fera des découvertes dont elle ne soupçonne même pas l’existence ! Elle tombera des nues lorsqu’elle se verra contrainte de fouiner dans la tablette informatique de son fils. Sans compter sur les propos parfois choquants et radicaux de sa fille.

Cette femme proche de la ménopause avance sur un chemin semé d’embûches. Comment est-elle tombée si bas ? Tandis qu’elle se démène pour sauver les meubles, les choses ne se déroulent pas comme prévu. Mais, « femme échaudée craint l’eau froide ». Iris n’a pas encore abattu sa dernière carte. Sera-t-elle en mesure de renverser la vapeur en sa faveur ? Ce fameux livre de fesses verra-t-il le jour ? Et tiendra-t-il toutes ses promesses ? 

Un roman plein d’humour, de surprises, et de rebondissements.

Une lecture idéale en cette période estivale. J’ai passé un très bon moment de lecture en compagnie de cette famille pas tout à fait comme les autres. Le rire et la détente sont garantis.

N’hésitez pas, foncez ! 

 

 

Extraits et citations :

« Nine avait – par erreur – ouvert ma boîte mail et était persuadée que j’allais écrire le roman historique du siècle. Comment l’en détromper alors qu’enfin je voyais briller dans ses yeux tant d’estime pour ma petite personne ? »

 

« Un message de son co-auteur de TPE auquel Marin avait écrit, « T’inquiète, ma mère, elle écrit super bien et super vite, elle va nous faire tout le TPE, en revanche pour l’impression, on n’a pas trop de pognon, je te laisse travailler ton père au corps ».

 

« De l’autre côté, s’habillant en chemises d’hommes, ma fille, Nine faisait dans l’ultra-féminisme avec sa copine Tania ; elles avaient inventé un nouveau slogan « Ce gars, il ne passera pas par moi ! » qui me paraissait un peu extrême. Jusqu’où ce dégoût des hommes pouvait-il la conduire ? »

 

 

@Catherine Monroy & Anouk Laclos

Note : 5/5

 

Sortie aujourd’hui : 12 août 2019

Lien Amazon cliquez ICI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s