Un petit ami pour Noël de Clémence Lucas.

Auteure auto-éditée.

 

51GVupp5+9L

Catégorique : Littérature sentimentale et humoristique.

 

 

Résumé :

Ah, Noël… Ses traditionnels chants. Ses décorations. Ses cadeaux.
Pour Olivia, c’est surtout la période qu’elle préfère.
Sauf, cette année.
C’est à croire que les Dieux et son Karma ont décidé de lui tourner le dos en même temps.
En quarante-huit heures, sa vie part en vrille.
À cause d’une erreur de clic, son salaire se retrouve rejeté par sa banque « pour cause de mort » et son propriétaire la met à la porte. Le même jour, sa meilleure amie lui annonce qu’elle va se marier. Elle se rend compte que non seulement son cercle d’amies était au courant avant elle, mais lui ment depuis des années.
Avec tout ça, elle décide que cette année, Noël se fera sans elle.
Mais c’était sans compter sur son connard de boss – qui va se montrer sous une facette qu’elle n’aurait jamais pu imaginer. Contre toute attente, il fera tout pour qu’Olivia retrouve son amour pour la magie de Noël.

 

 

Avis

C’est le second roman que je découvre de Clémence Lucas. Une chose est sûre, j’apprécie beaucoup sa plume, son sens des réparties et surtout son humour. J’ai souhaité plonger dans cette romance de Noël, sans aucune hésitation.

Olivia a toujours aimé ces fêtes, pourtant cette année le destin va lui jouer de vilains tours !  En effet, qu’a-t-elle fait au Bon Dieu pour mériter un tel acharnement ? À la suite d’une erreur informatique, la voilà radiée de la surface de la Terre.

Les évènements s’enchaînent à la vitesse grand V. Tout d’abord, elle apprend par sa banque que son compte est gelé. Le motif invoqué est le suivant : la jeune femme est déclarée décédée. En quelques heures, son existence part en vrille ! Olivia est expulsée de chez elle, car son propriétaire ne veut rien entendre. Sa réaction était à prévoir, ce sale type ne fait aucune concession, il manque totalement d’humanité et de tolérance.  Pour couronner le tout, le sort s’acharne puisqu’elle apprend que sa meilleure amie est sur le point d’épouser son ex. Gabriel qui l’avait plaqué il y a quelques années à la dernière minute, au pied de l’hôtel. Désirée, celle qu’elle considérait comme une véritable soeur l’a trahi. Malgré tout, elle lui demande d’assister à son mariage le 25 décembre… C’est un comble !

Ne parlons pas de son connard de boss, antipathique, autoritaire qui ne cesse de la surveiller et de la recadrer. Il n’y a rien à faire, elle est dans son collimateur.

Décidément, cette année Olivia ne profitera pas de Noël. Les évènements inattendus ne lui ont laissé aucune minute de répit. Il en va de soi que sa priorité est ailleurs… Dépassée, ne sachant plus vers qui se tourner elle est au bord du gouffre.

Dans la vie, nous pouvons parfois être surpris par certains revirements de situations. Devant la détresse de la jeune femme, son connard de boss se montrera sous un nouveau jour. Olivia en restera les bras ballants ! Celui qu’elle déteste le plus au monde est-il en train de lui montrer qu’il a un coeur ?

Au fil des pages, nos deux héros se découvriront, s’apprécieront et feront tomber les barrières qu’ils ont érigées autour d’eux. Nos protagonistes semblent de plus en plus complices. Ils partagent de beaux moments ensemble et sont heureux de constater qu’ils ne sont pas aussi différents qu’ils le pensaient. Ne dit-on pas que les apparences sont parfois trompeuses ? Leur relation évolue et leur regard change, l’un vis-à-vis de l’autre. Notre héroïne parvient à l’appeler par son prénom et profite de tous les instants passés en sa compagnie. Grâce à lui, sortira-t-elle de cette situation totalement absurde, mais dramatique ? En cette période de Noël, tout reste possible. 

Olivia qui a son petit caractère se laissera-t-elle séduire par Connor ? Il s’emploiera à tout mettre en oeuvre pour que les souhaits de sa protégée se réalisent. L’alchimie semble fonctionner, mais les deux jeunes gens peuvent-ils espérer commencer une belle histoire d’amour ? Peut-être, mais n’oublions pas que Connor est le patron d’Olivia. Ce détail qui a son importance ne risque-t-il pas de peser dans la balance ? Sont-ils prêts à affronter les regards et les éventuels qu’en-dira-t-on qui circuleront au sein de l’entreprise ? Cependant, n’oublions pas que l’amour ne se commande pas, il se vit.

L’auteure nous offre une belle histoire. Les personnages sont attachants, les rebondissements pleuvent à la pelle et l’émotion devient de plus en plus palpable. Le récit est truffé d’humour et nous assistons à de belles joutes verbales.

J’ai passé un très bon moment de lecture en compagnie d’Olivia, de Connor et de leurs amis.

Je conseille ce roman qui donne du baume au coeur. L’auteure nous montre que même si dans la vie il y a des moments où tout va de travers, peut-être, je dis bien peut-être que le meilleur reste à venir.

Une belle réussite.

 

 

Extraits et citations :

« Et dire qu’on dit toujours que les femmes sont des commères ! Je suis entourée d’hommes et pourtant, les ragots se colportent plus vite que la lumière ! »

 

« Oh pitié… Seigneur et tous les Dieux de l’Univers et même mon karma, faites que ma soeur ne change pas. C’est mon dernier pilier. Je n’ai plus qu’elle sur qui compter. »

 

« — Depuis quand tu appelles ton connard de boss par son prénom ? demande-t-elle, effarée. »

 

@Clémence Lucas

Note : 4,5/5

Lien vers Amazon cliquez ICI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s