Le chant des brisants – Magnitude 5.0 d’Alain Maufinet.

 

41Giz0VM8IL._SX312_BO1,204,203,200_

Catégorie : Roman policier.

 

 

Résumé :

Arnaud connaît un soubresaut brutal dans son existence. Le souvenir de son unique passion de jeunesse pour une femme d’affaires américaine, se réveille. C’était dix ans plus tôt, à l’île Maurice. Victime d’un accident mortel, elle lui laissait un héritage, il l’ignorait. En revenant sur l’île pour un pèlerinage, Arnaud se laisse captiver par la mélodie ensorcelante des brisants. Son retour intrigue, et le met en danger.

Collection Magnitudes Dirigée par Yoann Laurent-Rouault. Notre collection littéraire phare regroupe toutes sortes d’oeuvres littéraires, qu’il s’agisse de romans, de poèmes, de nouvelles, etc. Cette collection a la spécificité d’introduire des chiffres dans le domaine littéraire. Sur chaque livre de la collection est apposé un chiffre qui traduit le caractère plus ou moins choquant du texte. 5.0 Moyenne magnitude. Texte tout public. 6.0 Assez forte magnitude. Texte comportant des éléments susceptibles de heurter la sensibilité du lecteur. 7.0 Forte magnitude. Texte pour lecteur informé. 8.0 Très forte magnitude. Texte pour lecteur averti. 9.0 Magnitude extrême. Texte déconseillé aux âmes sensibles.

 

 

Avis :

Ce roman est venu agrandir ma pile à lire très récemment. J’avais lu « Les larmes du désert » du même auteur qui m’avait littéralement conquise. Aussi, je n’ai pas hésité une seule seconde à acheter celui-ci.

L’existence d’Arnaud vacille du jour au lendemain. En effet, il se retrouve mêlé à une situation incompréhensible qui le dépasse totalement. Il semblerait que le destin lui ait réservé une mauvaise surprise. Meurtri par ce qu’il vient de subir, il a besoin de se ressourcer. L’île Maurice l’appelle ! Dix ans plus tôt, il a connu une femme et a vécu une passion inoubliable à ses côtés.

L’homme amoureux de la mer ignore qu’en posant le pied sur cet archipel, il s’exposera à des menaces et de nombreux dangers. Cependant, il fera des rencontres marquantes avec des filles aussi belles que singulières. Malgré tout, Arnaud se souvient constamment de Claire, celle qui a fait battre son coeur. Cette dernière est décédée brutalement sans laisser la possibilité à Arnaud de lui dire adieu.

Son retour dérange et sème le trouble dans l’esprit de certains protagonistes. D’ailleurs, un groupe d’hommes mal intentionnés contraindront à mener une véritable enquête. Certains indices lui seront indiqués, mais sera-t-il apte à résoudre le mystère qui se cache derrière cette affaire ? Qui tire les ficelles ? Et surtout dans quel but ?

Je n’en dévoilerai pas plus concernant l’intrigue policière. Je vous laisse le soin de la découvrir par vous-même. 

À travers ce récit, l’auteur nous transporte dans ce lieu au décor paradisiaque. Nous sommes bercés par une douce mélodie, celle des mots qui dansent, des sons que nous percevons, de la magie qui en découle.

Alain a une plume qui chante, empreinte de douceur, de légèreté et de poésie. Toutes ces descriptions ne sont pas laissées au hasard. Il possède le don de faire ressortir la beauté des paysages qu’il décrit.

Au fil des pages, nous sommes confrontés à une part de rêve et de réalité. Les deux forment un savoureux mélange.

Ce voyage nous transportera de l’Ile Maurice, en passant par les États-Unis puis la France.

Comment fais-tu Alain pour parvenir à distiller tant de beauté, de magie, de poésie dans une intrigue où le danger, le mystère et l’incertitude planent sans cesse ? 

Jusqu’à la dernière ligne, l’issue reste incertaine et les questions hantent les esprits. 

Parfois la rédaction d’une chronique est un exercice compliqué. Comment trouver les mots adéquats pour décrire ce que nous ressentons ?

Je vous invite à découvrir ce roman afin d’en mesurer la profondeur.

Un auteur de talent.

Un petit bijou.

 

 

Extraits et citations :

« Arnaud ignorait que le destin deviendrait aussi brutal qu’il venait d’être généreux. »

 

« Les pierres précieuses ne l’attirent pas, un seul espoir l’étreint : découvrir une dernière lettre marquée de ses empreintes, de son encre, pour lui dire définitivement : adieu. »

 

@Alain Maufinet

Note : 5/5

Lien vers Amazon cliquez ICI

 

 

 

Un commentaire sur “Le chant des brisants – Magnitude 5.0 d’Alain Maufinet.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s