Anticlinal : À l’aube du dix-millième jour de Maxent Lisle.

Auteur auto-édité.

 

41ehgLGCRAL._SX322_BO1,204,203,200_

Catégorie : Littérature générale.

 

 

Résumé

Bravant la morale et l’interdit, Aline zigzague hors des sentiers battus avec ses deux fidèles amies : Chloé, l’écorchée vive en mal d’enfance et Cécile, la brillante modiste ambivalente. À la mort prématurée de sa mère, Aline met le doigt sur un secret familial et retrouve la trace de son père. Elle s’élance alors avec fébrilité et espoir vers l’inconnu.

Entre Méditerranée et premières hauteurs des Alpes, Aline a été élevée par sa mère et sa tante aux côtés de son cousin protecteur. Hantée par l’absence du père, elle sort tourmentée de ses jeunes années, sans pouvoir établir de liaison affective stable.

De la vérité sur sa famille, mais surtout de la rencontre d’Aline avec son père, naîtra un trouble dévastateur. Chloé et Cécile poseront un regard différent sur l’événement et ses rebondissements, qui bouleverseront la vie d’Aline et infléchiront les relations des trois femmes entre elles.

Affrontant les vicissitudes de l’amour filial et passionnel, Aline trouvera peu à peu le chemin de sa renaissance.

Abandon, mensonge, violence : comment se construire et aimer sans repères ?

Anticlinal, ou les aventures sentimentales d’une jeune femme en quête d’identité, avançant sur l’étroit chemin de la vérité et de l’amour.

 

 

Avis

Je remercie Maxent Lisle de m’avoir confié son service presse. La quatrième de couverture a attisé ma curiosité, car elle laisse présager un certain nombre de mystères à découvrir.

Nous faisons connaissance avec Aline, notre héroïne, à un moment dramatique de son existence. Le décès de sa mère, Marjorie, la plongera dans une longue descente aux enfers. Cette jeune femme n’a jamais connu son père. Sa mère célibataire a toujours pourvu à son éducation et a veillé à ce qu’elle ne manque de rien. 

Pourtant, lorsque son « pilier » disparaît, tout son monde va voler en éclat progressivement. Aline peut encore compter sur sa tante Elisabeth et son cousin qui ont toujours occupé une place de choix dans sa vie. N’oublions pas Chloé et Cécile, deux amies de longue date.

À la mort de Marjorie, notre héroïne fera une découverte perturbante qui bousculera le cours de son destin. Cependant, elle n’a qu’une seule idée, se lancer dans une véritable quête pour tenter de rassembler les pièces manquantes du puzzle qui constitue son existence.

Maxent Lisle utilise de nombreux flash-back en alternant les chapitres. De cette façon, nous apprendrons comment la jeune femme s’est liée d’amitié avec Chloé et Cécile. Nous serons témoins de leurs moments de bonheur qu’elles partagent, mais aussi des plans galère qu’elles subissent.

Aline parviendra-t-elle à retrouver son père ? Les indices dont elle dispose sont minces. Cependant, la jeune femme ne baisse pas les bras, au contraire. Elle est déterminée à faire sa connaissance coûte que coûte. Fera-t-elle les bons choix ? L’homme qu’elle souhaite rencontrer par-dessus tout répondra-t-il à ses attentes ?

Notre héroïne veut percer le mystère qui hante son esprit. En voulant déterrer les secrets du passé, ne risque-t-elle pas de voir exploser son avenir ? Le pari est risqué !

Au fil du récit, nous suivrons le parcours singulier de cette jeune femme. Nous mesurerons l’importance de l’amitié qu’elle porte à Chloé et Cécile. 

Aline sera confrontée aux mensonges, à la trahison, au poids des secrets et de la culpabilité. Trouvera-t-elle une épaule sur laquelle se poser ? Une oreille pour se confier.

Lorsque la réalité éclate au grand jour, la jeune femme n’est plus que l’ombre d’elle-même. Aura-t-elle la force de regarder la vérité en face ? Parviendra-t-elle à remonter la pente ? Et à se reconstruire, malgré les blessures qui l’accablent ?

Maxent Lisle aborde des sujets tabous traités avec pudeur et justesse. Les personnages sont attachants et le récit est percutant.

Les gens ne naissent pas tous égaux dans ce monde. Cette lecture me rappelle l’adage : « Ce qui ne tue pas rend plus fort ».

Les rebondissements, le suspense, l’incertitude et l’émotion sont omniprésents.

La vie vaut la peine d’être vécue quoiqu’il arrive.

Un bel exemple de courage et d’espoir à retenir.

 

 

Extraits et citations :

« Tout à coup, devant ce portail qui s’écarte sur l’ordre d’un gardien invisible, Aline se voit franchir le point de non-retour, entrer dans l’antre du cyclope. »

 

« Elle gênait tout le monde avec ses états d’âme. Paraître normale : voilà l’injonction. Elle ne s’appartenait plus. »

 

@Maxent Lisle

Note 4/5

Lien vers Amazon cliquez ICI

Un commentaire sur “Anticlinal : À l’aube du dix-millième jour de Maxent Lisle.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s