Pavillon 17 d’Isabelle Bergi

Auteure auto-éditée.

 

41lTNerFRaL._SX331_BO1,204,203,200_

Catégorie : Littérature générale.

 

 

Résumé :

Dans ce quartier pavillonnaire de la région Nantaise, la vie est bien tranquille et les histoires se font rares. Cependant, une nuit de Novembre, plusieurs maisonnées sont réveillées par un interlocuteur qui les met en garde contre les Leverger, une famille discrète récemment installée dans le quartier. Glaciales vérités ou odieuses calomnies ? La voix au téléphone dénonce des faits malveillants, voire abominables. Pour Madame Mirange c’est décidé ! Elle ira jusqu’au bout pour connaître la vérité.

 

 

Avis

Je remercie Isabelle Bergi de m’avoir confié son service presse. La quatrième de couverture m’a immédiatement conquise. J’ai ressenti un besoin urgent de percer le mystère qui se cache derrière ses quelques lignes accrocheuses.

Nous entrons dans le quotidien de plusieurs familles qui résident dans un quartier pavillonnaire de la région Nantaise. À priori, la vie est tranquille, les histoires se font rares. Et pourtant, dans la nuit du 5 au 6 novembre l’existence de plusieurs personnes connaîtra une période de tumulte sans précédent.

Un coup de téléphone anonyme réveille plusieurs habitants à quelques minutes d’intervalle chacun. L’instigateur de cet appel mettra tout en oeuvre pour inquiéter aux plus hauts points ses interlocuteurs.

Cependant, s’il ne fait aucun doute que le corbeau est le même pour tous. Les messages d’avertissements ne sont pas identiques, mais tout aussi inquiétants, voire parfois effrayants.

Quelles seront les réactions des divers protagonistes ? Parviendront-ils à trouver le sommeil ? Plusieurs familles ont reçu ce coup de fil, pourtant chacun ne réagira pas de la même façon.

Un d’entre eux ne répondra pas, prétextant que la nuit est faite pour dormir. Le second dubitatif, s’endormira très vite en se disant que tout cela ne le regarde pas ! Et puis, il y aura les autres… Ceux qui se sentent plus concernés, sont perturbés, inquiets. Ils s’interrogent : quels crédits donner à de tels propos ? Doivent-ils intervenir ? Où au contraire, s’effacer et laisser l’affaire entre les mains de professionnels ?

Seulement, tout n’est pas si simple ! Certains esprits s’échauffent et se voient envahis de culpabilité, tandis que d’autres préfèrent adopter la politique de l’autruche.

Bien sûr, dans les jours qui suivent les langues vont se délier et plusieurs incohérences seront mises en évidence. Alors que doit-on en conclure : vérité effrayante ? Ou simple rumeur ? Attention, la deuxième possibilité peut être encore plus redoutable.

Parmi les principaux protagonistes, deux femmes sortiront du lot. La première adopte plutôt une attitude de concierge, ce qui n’est pas forcément la meilleure des tactiques. Par contre, Nadine Mirange n’a qu’une idée en tête, enquêter afin de lever le voile sur cette affaire qui sème le trouble dans tout le quartier et qui risque de détruire la réputation des Leverger.

Au fil du récit, le suspense monte crescendo et l’incertitude bat son plein. Isabelle Bergi nous offre une intrigue rondement bien menée. Les pages défilent à grande vitesse, car nous avons constamment besoin d’en savoir plus.

Notre Sherlock Holmes des beaux quartiers arrivera-t-il à réunir les indices qui lui permettront de rassembler les pièces du puzzle ? Pourra-t-il compter sur le soutien d’une de ses voisines ? Rien n’est sûr ! Notre enquêtrice devra faire preuve de prudence. Sait-elle seulement où elle s’apprête à mettre les pieds ? Peu importe, elle ne baissera pas les bras.

Au fil du récit, ses absences répétées interpellent ses voisins et proches. Sera-t-elle apte à mentir ? À trouver des alibis en béton ? Personne ne doit savoir le rôle qu’elle endosse dans cette affaire. Sa priorité découvrir le pot aux roses avant qu’il ne soit trop tard. Sera-t-elle apte à gagner la confiance de la famille soupçonnée ? Ou se verra-t-elle jetée à la rue comme une malpropre ?

L’auteur nous plonge dans une enquête passionnante et addictive.

Nous explorons les pistes qui se présente à nous et essayons de dénouer le vrai du faux. Le rythme ne faiblit pas, nous sommes happés dans une véritable spirale. Il est impératif de mettre la main sur le fauteur de trouble et surtout de connaître les tenants et les aboutissants de ces étranges accusations.

Les Leverger seront-ils lavés de tout soupçon ? Où mis hors d’état de nuire ?

N’oubliez pas, une rumeur a un pouvoir parfois plus dévastateur qu’une vérité inavouable.

J’ai passé un excellent moment de lecture.

J’ai adoré.

Un roman à lire sans modération.

 

 

Extraits et citations :

« Les règles convenues avec son autre voisin,  monsieur Véron, n’étaient pas celles-ci. Ils avaient décidé de se rencontrer tous ensemble, sans aparté, pour s’appuyer, se rassurer et non commérer. Elle a l’impression de trahir la décision prise. »

 

« L’horizon s’éclaircissait enfin !

@Isabelle Bergi

Note 5/5

Lien vers Amazon cliquez ICI

Un commentaire sur “Pavillon 17 d’Isabelle Bergi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s