À la lueur des étoiles de Marie Sorel

Auteure auto-éditée.

 

41N6GkAWKYL

Catégorie : Littérature sentimentale.

 

 

Résumé :

Clémence jeune femme légèrement névrosée traverse la vie sur la pointe des pieds, espérant que son foutu GPS ne se trompe pas une nouvelle fois. Iris grand-mère est femme au grand coeur reçoit une lettre inattendue qui pourrait bien réécrire toute son histoire, elle doit comprendre ! Elle devra pour cela remonter le fil de sa vie. Baptiste est un jeune médecin taciturne. Que vient-il faire au milieu de ce duo ? Peut-être, au travers d’un voyage imprévu, retrouver la bonne direction. Dans un périple plein d’humour, de tendresse et d’amour, suivez les péripéties de ce trio haut en couleur. Tout commence à la lueur des étoiles…

 

 

Avis :

Je remercie Marie Sorel de m’avoir confié son service presse. La quatrième de couverture m’a interpellé. En effet, au crépuscule de l’existence, des personnes ont parfois besoin de faire leur bilan, de régler certaines choses avant de tirer leur révérence.

Iris et une grand-mère aimante et attentionnée. Elle a toujours été la béquille sur laquelle, Clémence, sa petite fille s’est appuyée. En effet, la jeune femme a connu des déboires avec les hommes. À présent, elle a du mal à accorder sa confiance et préfère vivre seule dans une routine sans aucune surprise. Certes, c’est un moyen d’éviter d’autres déceptions, mais ne risque-t-elle pas de gâcher ses chances de rencontrer l’être aimé ? 

Iris doit intervenir avant qu’il ne soit trop tard. Aussi, cette dame au grand coeur persuade son médecin et sa petite fille d’effectuer un voyage tous ensemble. Comment est-elle parvenue à convaincre les intéressés ? Le pari est risqué, mais le tour est joué !

Attention, leur road trip sur les chemins empruntés ne sera  pas de tout repos, mais notre nonagénaire ne plombera pas l’ambiance. Bien au contraire, elle souhaite profiter des moments intenses qui lui seront offerts.  

Clémence a du caractère et n’a pas envie de s’en laisser compter. Quant à Baptiste, c’est un médecin taciturne et réservé. Pourtant, face aux volontés de cette mamie de choc, ses invités n’auront qu’à bien se tenir !

L’auteur nous entraîne avec elle dans ce voyage hors du commun. Cette décision ne peut plus être repoussée à demain. Iris n’a qu’une idée en tête : s’empresser de régler les derniers points importants qui l’oppressent avant que sonne le glas de son départ. Afin d’y parvenir, elle devra également plonger dans ses jeunes années et se laisser submerger par le poids de ses souvenirs.

Marie Sorel alternera les chapitres entre les époques. Nous découvrirons qu’Iris a  connu des moments douloureux et éprouvants, notamment durant la guerre. Certes, elle a affronté avec courage et témérité cette terrible période, mais elle en garde des blessures indélébiles.

Au fil du récit, nous sommes témoins de son parcours semé d’embûches. Parviendra-t-elle à rassembler les pièces du puzzle ? Attention, le temps est compté ! Cependant, déterminée à refermer toutes les portes avant de quitter ce monde, elle ne baissera pas les bras et poursuivra son but.

Pendant ce temps là, qu’adviendra-t-il de Clémence et Baptiste ? Arriveront-ils à se rapprocher ? À s’épauler ? Et à s’aimer ?

Clémence sous ses airs de femme libre et émancipée cache une grande fragilité émotionnelle. Au fur et à mesure que nous avançons dans ce récit, nous prenons conscience des difficultés de chacun. La jeune femme pourra-t-elle compter sur Baptiste lorsque sa grand-mère, son pilier, s’envolera vers les étoiles ? Le compte à rebours est enclenché, alors chaque instant de bonheur et d’amour partager restera graver dans le coeur de ceux qui restent.

L’auteure à une plume fluide, addictive et possède beaucoup d’humour. Elle nous offre une très belle histoire où les émotions pleuvent à la pelle.

Les personnages sont hauts en couleur et attachants.

Un roman émouvant et criant de vérité.

Une leçon de courage, d’amour et de transmission.

Ainsi va la vie…

Une belle réussite.

Bravo !

Une lecture à lire sans modération.

 

 

Extrait et citations :

« Un voyage avec Mimi et ce cher docteur Buisson, on n’est pas sorti de l’auberge. »

 

« Ce voyage je l’ai fait pour toi, pour retrouver un morceau de nous, mais je l’ai fait aussi pour elle. Il fallait qu’elle comprenne que, dans la vie, ce n’est pas tout noir ou blanc, c’est un nuancier, un arc-en-ciel. Une multitude de couleurs parfois sombres d’autres vives. »

 

@Marie Sorel

Note 5/5

Liens vers Amazon cliquez ICI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s