Owen de Matthieu Biasotto

Auteur auto-édité.

 

51FzRtBLN8L

Catégorie : Romance contemporaine/Romance à suspense.

 

 

Résumé :

Elle a le cœur sur la main. Il a horreur de la pitié. Elle fuit son passé, il court après la vérité.

Quittant Blackburn pour Liverpool, Molly souhaite oublier l’enfer et se faire discrète dans un quartier BCBG. Un petit coin de paradis avec une jolie vue sur un parc et le musée. Elle n’aspire qu’à se reconstruire dans cet appartement tout juste acheté. Nouvelle adresse, 20 ans de crédit pour une nouvelle vie, loin des problèmes. Mais c’est sans compter sur ce mystérieux SDF qui joue de la guitare un peu trop fort en bas de chez elle…

Sa voix rauque et suave ne compense pas son caractère de cochon, Owen ne se mélange jamais aux autres, il n’a confiance en personne. Dans ce parc, il ne lui reste que son obsession du rangement, sa fixette sur la propreté et la musique. Faire hurler les cordes de sa Gibson, toutes les nuits, pour nourrir les remords de ceux qui lui ont tout pris. Owen connaît les responsables de sa chute, il n’a qu’un but, retrouver son ancienne vie. Y parvenir ne semble pas facile, surtout avec cette nouvelle voisine dans les pattes, un peu trop ravissante. Un peu trop gentille. Un peu trop tenace…

Molly pourra-t-elle composer avec ce sombre inconnu bruyant ? Owen se laissera-t-il apprivoiser par cette femme au passé trouble ?

 

 

Avis :

Je remercie Matthieu Biasotto pour sa confiance et de m’avoir confié son service presse. La quatrième de couverture a attiré toute mon attention. En effet, j’avais hâte de découvrir l’histoire de nos deux protagonistes. Ils n’ont à première vue rien en commun, mais ne dit-on pas que les rencontres ne sont pas forcément dues au hasard ?

Nous faisons la connaissance de Molly qui vient de quitter Blackburn pour Liverpool. En effet, afin de fuir son passé elle s’offre un nouveau départ. Elle emménage dans un appartement situé dans un quartier BCBG. Son souhait, oublier les épreuves qu’elle a vécues par le passé et se diriger vers un avenir meilleur. 

Cette jeune femme se qualifie de « Miss catastrophe ». Disons qu’elle a tendance à cumuler les maladresses ! Pourtant, cette dernière est toujours prête à rendre service, elle a le coeur sur la main. 

À Liverpool, elle espère retrouver la sérénité et un nouvel équilibre. Toutes les chances sont réunies pour qu’elle y parvienne. Cependant, le destin mettra sur sa route Owen, un SDF qui joue de la guitare, un peu trop bruyamment au pied de son immeuble.

Molly ressent le besoin d’aller voir ce qu’il se passe dehors et tombera sur ce mystérieux inconnu au regard ravageur. À première vue, ils sont aux antipodes l’un de l’autre. Malgré tout, à travers cette rencontre singulière nous découvrirons deux êtres écorchés par la vie qui tentent de sortir la tête hors de l’eau. 

Owen parviendra-t-il à accorder sa confiance à Molly ? Elle souhaite lui tendre la main, mais il ne veut pas de sa pitié. Les choses sont on ne peut plus claires ! Cependant, dans l’existence rien n’est jamais figé ni acquis.

Nos héros seront-ils aptes à faire tomber les barrières qu’ils ont érigées autour d’eux ? Accepteront-ils de s’accorder le droit au bonheur ? À l’amour ? 

Matthieu nous offre une intrigue menée d’une main de maître. Sa plume est fluide et addictive. Le suspense, le doute et le danger sont omniprésents. Qui arrivera à rétablir la vérité ? Et à quel prix ? 

Au fil du récit, l’auteur lève le voile sur certaines zones d’ombres. Les pièces du puzzle se rassemblent et la réalité éclate au grand jour. 

Le compte à rebours est enclenché. Le ou les coupables devront être mis hors d’état de nuire.

Le suspense, le danger et la peur sont omniprésents et montent crescendo. Tous les ingrédients sont là pour nous tenir en haleine.

Molly et Owen verront-il enfin le bout du tunnel ? Parviendront-ils à se libérer de leurs chaînes ?

Une romance riche en rebondissements, en montées d’adrénaline et en émotions intenses.

Des personnages fortement attachants, voire émouvants.

Une livre à lire sans modération.

J’ai adoré, tout simplement.

 

 

Extraits et citations :

« Je sens les larmes poindre alors je tourne les talons. Je suis la reine des cruches, je pensais bien faire et j’ai encore gaffé. »

 

« J’ai beau me dire qu’il y a une raison… Il n’y a pas une minute où je ne pense pas à lui. »

 

 

@Matthieu Biasotto.

Note 5/5

Lien vers Amazon cliquez ICI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s