Tsahan d’Alex Parker

Auteur auto-édité.

 

Tashan - Alex Parker

Catégorie : Science-fiction/Aventure/Personnages Scientifiques.

 

 

Résumé :

Par-delà les grandes régions obscures et l’infinité de galaxies qui peuplent l’Univers, brille de toute sa splendeur l’étoile nommée Taah. Autour de la perle de lumière orbite Tsahan, une planète majeure au biome unique formant une épaisse forêt primitive. De ce miracle de la nature émane une abondance de microparticules invisibles à l’œil nu : le « Féeï ». Mortel pour toutes les formes de vie extérieures, celui-ci rend également inutilisable jusqu’à la plus pointue des technologies étrangères. Les Égyssiens, seuls véritables enfants de Tsahan, vivent dans la cité du « Dessous » et sont mystérieusement immunisés contre les microparticules. Toutefois, une zone vierge de tout Féeï émerge de cet océan végétal : les hautes plaines de Tarega, au sein desquelles ont élu domicile les Élestiens – désormais maîtres du « Dessus ». Chaque fois qu’Époq, l’un des soixante-dix-sept Élus désignés pour sauver son peuple, rejoint la cité du « Dessous », le blanc immaculé des cheveux de la plupart des habitants ne cesse de lui rappeler que le temps pour eux est dorénavant compté.

 

 

Avis :

Je remercie Alex Parker de m’avoir confié son service presse, mais aussi pour sa confiance. La quatrième de couverture a attisé ma curiosité. En effet, celle-ci est suffisamment éloquente pour me donner envie de plonger dans ce monde aux abords inconnus qui détient certainement sa part de mystères et de secrets enfouis.

La plume et le style de l’auteur nous transportent dans un univers féérique et envoûtant. Son sens du détail et la qualité de ses descriptions m’ont subjuguée, car nous  visualisons les paysages divers et variés comme si nous y étions : des forêts, des lacs, des cités, des plaines et des passages secrets. 

Tsahan est une planète qui forme une immense foret luxuriante, mais de ce miracle de la nature émane une abondance de microparticules invisibles à l’œil nu que nous nommons « le Féeï » Il s’avère mortel pour toutes formes de vies extérieures, mais rend également inutilisable toutes les nouvelles technologies venants de l’extérieur.

Nous trouvons les Égissiens, seuls véritables enfants de Tsahan. Ils vivent dans la cité du « Dessous » et sont immunisés contre ces microparticules. Par contre, nous ne pouvons pas en dire autant des Élestiens qui sont les maîtres du « Dessus ». Cependant, afin d’échapper à la mort, ils sont contraints de vivre au sein des hautes plaines de Tarega, seul endroit où le « Féeï » n’agit pas.

Les deux cités s’opposent, car il est temps que l’équilibre soit rétabli, si cela demeure encore possible. 

Pendant que le peuple des Élus continus de voler « du souffle de vie » pour les redistribuer à ceux qui sont devenus des Sans Couleurs.

Les Révocateurs, un groupe de soldats dirigés par Rean que nous surnommons Le Primo tentent d’empêcher ces individus de chassez sur leurs terres.

Une guerre sans précédent se prépare, elle est inévitable. Cependant, la prudence s’impose ! Des révélations inattendues vont ébranler les esprits et faire voler les certitudes !

Au fil des pages, Alex Parker lèvera bon nombre de zones d’ombre et les pièces du puzzle se rassembleront progressivement. 

Nous naviguerons entre mensonges, trahisons, machinations et secrets.

Au travers de ce récit, l’auteur véhicule des messages importants, percutants qui nous poussent à réfléchir sur l’existence, les inégalités, le danger que peut représenter le progrès, mais aussi les limites à ne pas dépasser au risque de ne jamais pouvoir revenir en arrière. 

À l’issue de ce combat, les deux cités parviendront-elles à vivre en harmonie ? Ou bien, s’apercevront-elles que la vérité est peut-être ailleurs ?

Un final époustouflant !

Un roman palpitant ou le suspense, le danger, l’incertitude et la peur sont omniprésents. 

Un moment d’évasion intense, dans un univers à la fois féérique et hostile décrit par Alex Parker de façon magistrale.

Un petit bijou pour les amateurs de SF, mais pas seulement…

Un roman à déguster sans modération.

 

 

Extraits et citations :

« Élus, n’oubliez jamais que la vraie sagesse n’est pas de conserver les paupières closes face à l’injustice. L’authentique sagesse implore au contraire de maintenir nos yeux grands ouverts, quand ceux des autres sont fermés ! »

 

« — Voici venu le moment pour nous de recueillir le fruit de nos efforts, car c’est uniquement pour offrir que nous prenons ! »

 

« Et si l’inévitable n’existait que pour nous jeter dans la Vérité ? Dans ce cas, il se pourrait que nous soyons loin d’imaginer ce qui se profile à l’horizon. »

 

@Alex Parker

Note : 5/5

Lien vers Amazon cliquez ICI

 

 

 

 

2 commentaires sur “Tsahan d’Alex Parker

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s