Good boy gone bad de Kentin Perrichot

Auteur auto-édité.

 

xcover-5170

Catégorie : Policier/Thriller/Adolescents.

 

 

Résumé :

« Tu veux jouer avec moi ? »

Le jour de la rentrée, un lycéen reçoit des messages d’un inconnu l’initiant à un jeu dangereux. Séduire la star du lycée, droguer des innocents, briser un couple, faire chanter un prof : jusqu’où le poussera le cyber-harcèlement ?

« Si tu refuses, je révélerai ton secret au monde entier. »

Du haut de ses 16 ans, Evan n’a alors pas le choix : si son secret venait à être découvert, sa vie volerait en éclats. Saura-t-il démasquer le coupable avant de commettre l’irréparable ?

 

 

Avis :

Je remercie Kentin Perrichot de m’avoir confié son service presse, mais aussi pour sa confiance. Le résumé a attiré ma curiosité et le message inscrit sous forme de texto sur la couverture du livre a fini de me convaincre. Il était inconcevable de passer à côté d’une telle lecture. Cependant, à ce stade, j’étais loin de me douter que j’allais tomber pieds et poings liés dans cet engrenage infernal. Et oui, parfois, le lecteur ou la lectrice peut se laisser prendre au piège également.

Nous entrons dans le quotidien d’Evan, un adolescent de 16 ans.  Malgré son jeune âge, son existence n’a pas toujours été un long fleuve tranquille, mais à présent il s’efforce d’avancer et fait de son mieux pour réussir son parcours scolaire. Il ne brille pas spécialement par ses performances, mais il se maintient.

Le jour de la rentrée, Evan va recevoir sur son portable un message mystérieux : « Tu veux jouer à un jeu ? ». Aussitôt, il essaye de connaître l’identité de cet illustre inconnu, sans succès ! La pression s’intensifie lorsqu’il reçoit le même texto de manière répétitive. Puis, quelque temps plus tard, celui-ci : « Si tu refuses, je révélerais ton secret au monde entier ».

Notre lycéen ne se doute pas encore qu’à partir de cet instant, il va vivre une véritable descente aux enfers. Un grand nombre de questions hantent son esprit : qui se cache derrière ses textos oppressants et menaçants ? Rapidement, il endossera le statut de victime et ne saura pas comment agir face à son ou ses bourreaux.

Il deviendra la marionnette que l’on manipule à tour de bras, mais a-t-il seulement le choix ? Est-il en mesure de se confier ? Le pari s’avère vraiment risqué ! Obligé de faire cavalier seul, combien de temps sera-t-il apte à résister ? Le maître chanteur ne cesse de le mettre à l’épreuve. Evan relèvera des défis de plus en plus machiavéliques et dangereux.

Au fil des pages, il perdra pied et ne saura plus vers qui se tourner. Ses actes forcés se retourneront contre lui. Bientôt, il sera seul contre tous ! 

Kentin Perrichot nous offre une intrigue à couper le souffle ! Le récit est addictif et haletant. Le suspense, le danger et la peur sont omniprésents. Très vite, je me suis sentie impliquée dans cette enquête et tel Sherlock Holmes, j’ai ressenti le besoin d’élucider cette affaire ! C’est devenu une obsession : trouver le ou les coupables.

J’ai suivi les pistes, et passé au crible toutes les personnes qui gravitaient autour d’Evan. À chaque fois que je pensais me rapprocher du but, un nouvel élément faisait vaciller mes intuitions.

Par moment, j’ai eu l’impression d’être un chien dans un jeu de quilles. Puis, ma patience a été mise à rude épreuve et je me suis sentie comme une cocotte-minute sur le point d’exploser !

L’auteur dévoile progressivement certaines zones d’ombre et les pièces du puzzle semblent se rassembler. Cependant, nous obtiendrons un seul indice : les messages sont signés Z. Malgré tout, parviendrons-nous à trouver la clef de l’énigme ? 

Evan ne supporte plus le rôle qu’il est obligé d’endosser. Tentera-t-il de se rebeller ? De bluffer pour pousser Z dans ses derniers retranchements ? 

Le compte à rebours est enclenché ! Le jeu doit cesser, mais la prudence reste de mise.

Le suspense devient insoutenable et les pages défilent à la vitesse grand V. 

La priorité : découvrir LA VÉRITÉ ! 

Les émotions et les rebondissements pleuvent à la pelle.

Un premier roman fabuleux.

Kentin Perrichot nous offre un final explosif !

Cet ouvrage est une pépite !

J’ai adoré.

Un conseil : FONCEZ !

 

 

Extraits et citations :

« Pourtant, ce soir, je réalise parfaitement ce que ce jeu signifie : le cauchemar ne fait que commencer. »

 

« Une chose est sûre : il va rapidement falloir que je mette des réponses sur ces questions. »

 

« Mais si j’ai bien retenu une chose, de toutes ces épreuves c’est que rien n’est plus trompeur que les apparences. »

 

@Kentin Perrichot

Note : 5/5

Lien vers Amazon cliquez ICI

Un commentaire sur “Good boy gone bad de Kentin Perrichot

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s