Ce n’est qu’un visage de Éléanore Ly.

Auteure auto-éditée.


xcover-5240

Catégorie : Young adult/Drame/Thriller psychologique.





Résumé :

Katya, dix-sept ans, emménage avec ses parents dans une ville qu’elle ne connaît pas. Renfermée sur elle-même, elle attire néanmoins l’attention de Lucie, Arnaud et Alexandre, des camarades de son nouveau lycée. Très vite, le comportement des garçons l’intrigue : pourquoi Arnaud se montre-t-il étrangement bienveillant, alors qu’Alexandre choisit de l’ignorer ? 

Alexandre a dix-neuf ans, il est toujours au lycée, et passe l’essentiel de son temps avec ses amis de toujours, Lucie et Arnaud. Ensemble, ils forment un trio solide, une « famille » soudée. Cependant, l’arrivée de Katya dans leur classe va profondément modifier leurs relations. Pourquoi le jeune homme est-il persuadé que fréquenter cette fille est une grave erreur ? Que sait-il des véritables intentions d’Arnaud ? 

Ce n’est qu’un visage explore une adolescence tourmentée, dans un genre proche du thriller psychologique, avec, en toile de fond, un terrible et inavouable secret.



Avis :

Je remercie Éléanore Ly de m’avoir confié son service presse, mais aussi pour sa confiance. Je suis une lectrice adepte du genre Young adult. Cependant, la quatrième de couverture m’a interpellée à plus d’un titre, car elle laisse planer une grande part de mystère tendant à nous faire penser que nous allons devoir endosser l’habit de « Sherlock Holmes » afin de mener notre propre enquête au sein de ce groupe d’adolescents.

Nous faisons donc la connaissance de Katya, dix-sept, qui emménage avec ses parents dans une ville qu’elle ne connaît pas. La jeune fille est renfermée sur elle-même et ne désire pas se lier d’amitié avec quiconque. Se plaît-elle dans cette solitude ? Toujours est-il que lorsqu’elle débarque dans ce nouveau lycée, elle attire l’attention de Lucie, Arnaud et Alexandre, des camarades de classe.

La jeune fille est en droit de s’interroger… Pourquoi s’intéressent-ils à elle, alors qu’elle ne manifeste aucun enthousiaste, aucun entrain pour s’intégrer dans son nouvel environnement ? Très vite, le comportement des deux garçons l’intrigue, car ils réagissent d’une façon diamétralement opposée. Arnaud se montre bienveillant à son égard, alors qu’Alexandre, lui, choisit de l’ignorer.

Avant l’arrivée de Katia, Alexandre, Arnaud et Lucie formaient un trio soudé. Ils se considéraient comme une « famille » indestructible ! Que craignent-ils à présent ? Des tensions surviennent et s’intensifient, aussi notre nouvelle élève est plongée dans l’incompréhension.

Après tout, Katya n’a pas cherché à gagner leur confiance. Ce sont eux qui se sont rapprochés d’elle. Doit-elle se sentir responsable du climat oppressant qu’il règne au sein du trio ? Bon nombre de questions envahissent son esprit, le doute et l’incertitude s’emparent de tout son être.

Alexandre nourrit-il une rancœur à l’égard d’Arnaud ? Est-il tout simplement jaloux ? Ou souhaite-t-il éloigner Katia d’Arnaud pour des raisons que nous ignorons tous ? Lucie, elle, s’efforce de rester neutre afin de ne pas rompre le lien précieux qui les unit depuis l’enfance. La mission s’avère compliquée.

Au fil des pages, le mystère s’épaissit et l’atmosphère devient de plus en plus oppressante.

Éléanore s’emploie à nous distiller des bribes d’informations au compte-gouttes sur le passé de chacun de nos protagonistes. Les pièces du puzzle commencent à se rassembler pour nous laisser entrevoir une vérité dépassant tout entendement.

Katya sera-t-elle apte à supporter le poids d’une telle révélation concernant les membres du trio ? Personne n’est en mesure de l’affirmer, car la jeune fille a également connu un parcours semé d’embûches. Quoiqu’il en soit, le choc sera rude, tel un tsunami déferlant à une vitesse incontrôlable.

Cette révélation inavouable provoquera-t-elle des conséquences irréversibles ? Une fois la bombe lâchée, y aura-t-il encore un retour en arrière possible ?

La pression monte crescendo.

L’auteure nous offre une intrigue brillamment orchestrée. Elle cultive un suspense d’une rare intensité.

Les messages véhiculés sont percutants, dérangeants, car le sujet abordé est difficile.

Un roman déstabilisant qui nous heurte, mais qui demeure prenant et addictif.

Une belle découverte.

Bravo !





Extraits et citations :

« Je n’empêcherais pas Arnaud d’atteindre ses objectifs, quels qu’ils fussent. C’était simple, je n’approuvais pas, mais je ne pouvais rien y faire. »


« Je crus lire dans leurs regards les mêmes interrogations : et moi, quel était mon rôle dans cette famille ? »

@Éléanore Ly.

Note : 4/5

Lien vers Amazon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s