Tearon de Matthieu Biasotto.

Auteur auto-édité.


158867003_198206778763006_3832400312900576563_o

Catégorie : Romance à suspense.




Résumé :

Il est aussi amer que le ciel est bas, parfois rude comme l’Ecosse et son climat. Meneur désabusé, Tearon est trop hanté par une plaie impossible à suturer pour admettre que son gang part à la dérive. Accepter le moindre changement lui est difficile, si bien que le retour soudain de Ceana ressemble carrément à un affront. 

Après trois ans d’absence inexpliquée, celle-ci n’a pourtant pas d’autre choix que de revenir à Stonehaven. Ancienne membre des Saighdear Fala, elle redoute de croiser la route de ce motard chevronné, un écorché vif qui ne pardonne pas. Il est sa plus grosse blessure, elle a dressé un mur infranchissable entre eux. Un gouffre les sépare, mais le passé pourrait remonter à la surface, en particulier à cause de cet homme inerte à l’arrière du pick-up de Ceana… 



Avis :

Je remercie Matthieu Biasotto de m’avoir confié son service presse, mais aussi pour sa confiance. La couverture a attiré mon regard et le résumé m’a interpellée, car l’intrigue laisse présager un récit rythmé, où le mystère, le suspense et l’action ne semblent pas en reste.

Ici, nous pénétrons dans l’univers singulier des Saighdear Fala. Un clan de bikers chevronnés dont le meneur, Tearon, ne parvient plus à tenir la barre. Il entraîne donc son gang à la dérive. Est-il encore suffisamment lucide pour en prendre conscience ? Où bien refuse-t-il simplement de l’accepter ?

Notre homme reste hanté par un évènement majeur qui a brisé son existence. Aussi, son cœur, son âme et son corps sont en souffrance. Pour remédier à ce mal qui le ronge, il n’hésite pas à user de substances illicites lorsque le besoin s’en fait sentir.

Lorsque Ceana réapparaît après trois ans d’absence, ce dernier subit un véritable affront. Comment ose-t-elle revenir ? Et surtout, pourquoi ? Cette femme est sa plus grande blessure, elle a dressé un mur infranchissable entre eux. À présent, un gouffre les sépare. Leur séparation a transformé notre meneur en écorché vif qui ne pardonne rien.

Pourtant, quelle sera sa réaction lorsqu’il apercevra un homme inerte, couché à l’arrière du véhicule de Ceana ? Cet élément troublant jouera-t-il en la faveur de son ex ? Le pari est risqué et la situation est bien plus complexe qu’il n’y paraît.

Dès cet instant, Matthieu Biasotto nous entraîne dans une intrigue menée tambour battant. Nous suivrons le parcours semé d’embûches de ce clan de bikers. La donne a changé, ils devront se battre pour conserver leur territoire et leur business.

Cependant, le retour de Ceana mettra le feu aux poudres ! L’incertitude, le danger et la peur montent crescendo.

Au fil des pages, Matthieu dévoilera les zones d’ombres qui planent sur le passé de nos deux protagonistes et les pièces du puzzle commenceront à se rassembler. Nous mesurerons que l’univers dans lequel nous naviguons est hostile. Aucune erreur n’est permise. Une seule priorité : sortir sain et sauf de l’engrenage dans lequel ils sont tombés.

Une course contre la montre s’engage… Chaque minute est précieuse.

Dans cette lutte effrénée, Tearon et Ceana parviendront-ils à se comprendre ? À s’épauler ? Seront-ils aptes à se pardonner ? Ne dit-on pas que ce qui ne tue pas rend plus fort ?

Nous plongeons dans un monde impitoyable où les traites, les êtres assoiffés de pouvoir et de sang mènent la danse. Le clan des Saighdear Fala réussira-t-il la mission périlleuse qu’il a entreprise ?

L’atmosphère s’alourdit et le suspense s’intensifie !

Frissons et montées d’adrénalines garantis.

Les personnages sont passés aux cribles ce qui permet aux lecteurs de mieux les cerner.

Petit bémol : je ne suis pas parvenue à ressentir de l’empathie pour Tearon. Est-ce le fait qu’il m’est apparu comme un anti-héros ? Possible… Ce sont des choses qui arrivent et qui ne s’expliquent pas, elles se ressentent.

J’ai passé un bon moment de lecture en compagnie de ses aventuriers soudés, à la vie, à la mort !

Matthieu nous offre un final intense et émouvant.

Un roman riche en rebondissements et en émotions.

Une lecture que je conseille vivement.



Extraits et citations :

« En quelques secondes, on vient tous de plonger dans un énorme merdier. »


« Toutes les pièces d’un puzzle m’ayant laissé sur le carreau et dans l’incompréhension s’emboîtent doucement dans son mon esprit. »


@Matthieu Biasotto

Note : 4/5

Lien vers Amazon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s