Le petit collectionneur de blasons de Nelly Magnac.

Auteure auto-éditée.


Catégorie : Roman contemporain.



Résumé :

C’est l’histoire d’une cafetière !
Celle d’Édith, qui empêche Édouard de boire du café et d’Édouard qui va rencontrer Marius, Violette et les Tréfliers, dans le bar où il va aller boire son café en cachette !
C’est l’histoire du petit Marius, le fils de Violette, qui fait la collection de blasons.
Cette collection de blasons qui va emmener Édith, la femme d’Édouard à la rencontre de son passé enfoui … et de l’avenir.
C’est l’histoire de belles rencontres autour d’un café … et de blasons.




Avis :

Je remercie Nelly Magnac de m’avoir confié son service presse. La quatrième de couverture m’a immédiatement séduite, car elle laisse présager une histoire de destins croisés, riche en surprises, en émotions et en rebondissements.

Nous faisons donc la connaissance d’Édouard et de sa femme, Édith. Leur amour a résisté au fil du temps et demeure aussi fort qu’au premier jour. Nous pourrions affirmer que ce couple force l’admiration.

Cependant, il y a un hic ! Afin de préserver la santé de son homme, Édith lui confisque leur cafetière en prétextant qu’il abuse de ce fameux breuvage. Aussitôt, Édouard s’interroge… Sera-t-il capable de renoncer à son péché mignon ? Au plaisir de cette dégustation qui chatouille ses papilles ? Il en doute fortement, mais ne veut pas contrarier sa femme. Pourtant, cette dernière applique les conseils du docteur !

À cet instant, Édouard ne se doute pas encore que cette décision drastique et sans appel lui ouvrira les portes d’un endroit accueillant où il fait bon vivre. Jusque-là, il n’avait jamais songé à entrer dans le bar de son petit village au cœur des Pyrénées. Sans compter qu’il quitte quotidiennement son domicile et ment effrontément à son épouse ! Il affirme qu’il amène Paco, son chien, en promenade.

Édouard n’est pas très fier de lui, mais déclare : le café, c’est sacré !

Le vieil homme fera de grandes et belles rencontres. « L’Aas de Trèfle à Quatre Feuille » marquera à jamais son existence. Il y rencontrera : Violette, Marius, Gaëtan, Monique…

Comment ne pas tomber amoureux de ce lieu de passages incontournables ? Il y règne une ambiance chaleureuse et un esprit de camaraderie, de solidarité et d’entraide hors du commun.

Marius est un collectionneur de blasons. C’est un enfant extrêmement attachant, sensible et intelligent. Le vieil homme et le jeune garçon partageront des moments uniques, vrais, intenses et inoubliables. Ensemble, ils avanceront sur le chemin de l’adversité et braveront bien des obstacles. La force de l’amour ne permet-elle pas de déplacer des montagnes ?

Malgré tout, Édouard est conscient de la fragilité de l’existence. Aussi, il décide d’organiser une sorte de chasse au trésor, un jeu de pistes qui permettra à Édith de s’évader et de retourner sur les traces de son passé. Sera-t-elle prête à relever ce défi ? Et à quel prix ?

Au fil du récit, nous apprendrons à aimer la bande des Tréfliers. Nous deviendrons les témoins silencieux, et entendrons les confidences de ces villageois qui partageront avec nous, lecteurs, de véritables tranches de vie.

Certains parcours imposeront le respect ! Derrière ces visages se cachent des êtres courageux, profondément humains.

Nelly Magnac nous offre un récit authentique, sincère et criant de vérité ! Elle aborde des thème délicats, voire tabous avec beaucoup de justesse et de simplicité.

J’ai été happée dans un tourbillon émotionnel intense.

Un très beau roman qui restera gravé dans mon cœur.

Une ode à la vie, à la tolérance et à l’espoir.

J’ai adoré !




Extraits et citations :

« — Mais non, pas fin de la discussion, on peut quand même en parler. Je peux essayer au moins. »


« Il irait bien chez lui, voir comment il allait, mais il ne savait pas où il habitait et il savait que sa femme n’était pas au courant de ses visites à « l’Aas de Trèfle » parce qu’elle ne voulait pas qu’il boivent du café. Il ne voulait pas qu’Édouard se fasse gronder à cause de lui. »


« Et puis, tu verras, une fois qu’ils seront rentrés dans ta vie, tu ne pourras plus les en faire sortir. »


@Nelly Magnac

Note : 5/5

Lien d’achat librairie

Ou auprès de l’auteure : nelly.magnac@orange.fr




2 commentaires sur “Le petit collectionneur de blasons de Nelly Magnac.

  1. Je viens de terminer votre livre (offert par mon fils )le collectionneur de blasons ,que dire…. De dévorer ce roman …pure merveille évasion voyages, sentiments , rencontres merveilleuses Mina m à beaucoup plu pour des raisons personnelles…mais celui là nous envahit d un amour fou que l on espère pour beaucoup .merci pour ce voyage ,merci de nous faire partagé avec autant de beauté votre imaginaire . Vite parcourir le fruit de cette période si difficile pour beaucoup et si productive pour vous . Merci et bravo . Nanou. BIGONET

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s