Les orphelins de Windrasor : tome 1 de Paul Clément.

Auteur auto-édité.

Catégorie : Young-adult/Fantastique/Fantasy/Aventure



Résumé :

Ce tome 1 réunit les épisodes 1 à 3 de la première édition de la saga en 8 épisodes :

À Windrasor, l’un des orphelinats les plus prestigieux du duché de Morenvagk, le sort des pensionnaires semble joué d’avance. Une adoption peu probable ou un envoi au front, synonyme de mort certaine au service d’une guerre dont plus personne ne semble se souvenir des raisons, sont leurs seules perspectives d’avenir.
Dans ce monde qui a perdu la tête, prisonniers du plateau imprenable sur lequel s’élève le célèbre orphelinat, Spinello et ses amis ne savent pourtant pas que le destin a prévu bien d’autres choses pour eux.
Toutes les grandes aventures ont un point de départ, parfois perdu au milieu de l’immensité d’une forêt entourant un bien étrange établissement.



Avis :

Je remercie Paul Clément de m’avoir confié son service presse, mais aussi pour sa confiance. Cela fait quelque temps que la quatrième de couverture m’attire. J’avais hâte de commencer cette lecture afin de pénétrer dans l’un des plus prestigieux orphelinats du duché de Morenvagk, et de découvrir ce qu’il se cache derrière ces murs.

Nous faisons donc la connaissance de Spinello et de sa bande, ainsi que d’autres pensionnaires prisonniers dans l’enceinte de cet établissement nommé Windrasor.

Dès le début du récit, Paul Clément donne le ton et plante le décor avec un sens accru du détail. Ce qui lui permet de créer une atmosphère sombre, lugubre, et angoissante.

Chaque pensionnaire conserve très peu d’espoir d’être adopté et est voué à suivre les règles inhumaines imposées par le directeur et ses gardiens. Autant vous prévenir, ces enfants sont plongés au cœur de l’enfer ! Ils subissent les pires tourments et humiliations qui soient. Cependant, des liens d’amitié et d’entraide leur permettent de survivre et de lutter contre l’adversité.

Qui peut affirmer que les rares candidats soumis à l’adoption peuvent prétendre à un avenir meilleur ? Personne, car il semble que la terreur règne partout !

Des phénomènes inexpliqués et dramatiques viennent perturber le fonctionnement de cette institution. À cet instant, Spinello et ses amis ne se doutent pas que le destin s’apprête à changer le cours de leurs existences. Mais attention, le pari est risqué et l’incertitude hante tous les esprits.

L’auteur nous entraîne dans un périple où les évènements s’enchaînent et les rebondissements pleuvent à la pelle.

Paul Clément alterne les chapitres afin de nous permettre de suivre plusieurs pistes et trajectoires de vie. Ce procédé est très efficace et prenant.

Conjointement, le lecteur tente de résoudre une mystérieuse affaire criminelle, assiste à une traque sans merci en pleine forêt, et suit le parcours semé d’embûches d’Iphis, une jeune fille déterminée et courageuse.

Nos protagonistes feront des rencontres, certaines plus déterminantes que d’autres. Ils seront amenés à prendre des décisions cruciales. Seront-ils capables de faire les bons choix ?

Au fil des pages, Paul Clément lève le voile sur les zones d’ombre qui planent et les pièces du puzzle commencent à se rassembler, pour nous laisser entrevoir une réalité dépassant tout entendement.

Les étranges créatures qui peuplent ce monde retiendront également toute notre attention. D’où proviennent-elles ? Représentent-elles les forces du mal ? Où sont-elles manipulées par des être humains sans aucun scrupule ?

Nous naviguons dans un univers hostile, où le suspense, le danger et la peur montent crescendo.

Nos héros arriveront-ils à déjouer les pièges qu’ils rencontreront sur leurs chemins ?

Une chose est sûre : ils sont unit pour le meilleur, mais surtout pour le pire !

Un final intriguant qui donne envie de connaître la suite de cette épopée sous haute tension.

Frissons et montées d’adrénaline garantis.

Un roman prometteur qui nous tient en haleine jusqu’au dénouement.



Extraits et citations :

« Pour Théodore, la bibliothèque de Windrasor renfermait toutes les réponses aux secrets du monde et il était incapable d’admettre qu’un mystère n’y ait pas sa solution. »


« Pourquoi tirer un orphelin de Windrasor pour l’abandonner à la même misère ? »


« Ses derniers mots frappèrent Spinello de plein fouet. Est-elle en train de leur dire de fuir Windrasor ? »


@Paul Clément

Note : 4/5


Lien Amazon


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s