L’Arbre tombe de Rose P. Katell.

Auteure auto-éditée.

Catégorie : Littérature sentimentale/Fantasy.



Résumé :

Aurore a toujours aimé l’Amérique et plus encore la villa au verger dans laquelle elle a en partie grandi. Mais lorsque sa mère et elle se retrouvent ruinées, regagner son Angleterre natale devient sa seule option. Contrainte d’emménager chez son oncle, dans un domaine dont elle ne garde pas d’agréables souvenirs, la voilà aussitôt confrontée à sa peur d’enfant, qu’elle pensait pourtant imaginaire. Et quand s’ajoute à cela les sentiments de son cousin et l’étrange attitude du jardinier, Aurore ne sait plus où donner de la tête.


Avis :

Je remercie Rose P. Katell de m’avoir confié son service presse, mais aussi pour sa confiance renouvelée. J’avais hâte de lire cet ouvrage, car j’aime beaucoup chaque univers imaginé et créé par cette auteure, ainsi que les récits qui en découlent. La couverture et le résumé laissent présager une histoire originale et mystérieuse. Tous les ingrédients sont là pour aiguiser ma curiosité.

Nous faisons donc la connaissance d’Aurore, une jeune femme qui voit son existence basculer du jour au lendemain. Sa mère ayant dilapidé tout l’argent dont elle disposait se voit dans l’obligation de prendre une décision radicale. Les deux femmes sont contraintes de quitter leur petit paradis en Amérique pour rejoindre l’Angleterre, leur pays natal.

Aurore va aménager chez son oncle, dans un domaine dont elle garde de mauvais souvenirs d’enfance. Elle tente de se raisonner. En effet, les années ont passé et ses angoisses d’antan n’ont plus aucune raison d’être.

Cependant, dès qu’elle investit les lieux, le doute et la peur ne tardent pas à l’envahir. Certains phénomènes étranges l’amènent à s’interroger. Et si ses terreurs enfantines ne relevaient pas seulement de son imaginaire ? Et si toutes ses craintes étaient fondées ?

Notre héroïne s’apprête à faire des rencontres pour le moins déconcertantes. Entre son oncle pour qui elle n’éprouve aucune sympathie, son coussin Nigel, qui la déstabilise, même s’il se montre protecteur à son égard. Et enfin, Darius, le jardinier du domaine, un être très singulier… Tous ces personnages sont énigmatiques !

Aurore se demande sur qui pourra-t-elle compter ? Y aura-t-il quelqu’un prêt à lui tendre la main ? Probablement, mais la prudence est gage de sûreté !

Rose P. Katell propulse le lecteur dans un univers à la fois fascinant, envoûtant et déconcertant. Un endroit hors du temps et de l’espace où se mélangent légendes et réalité.

Nous suivons Aurore pas à pas… Comme elle, nous tenterons de prêcher le faux pour savoir le vrai. Au fil des pages, nous apprendrons à apprécier ou à détester les personnes qui gravitent autour d’elle.

Parviendrons nous à déterminer la nature de chacun ? Serons-nous aptes à discerner les raisons qui poussent la gent masculine à agir de la sorte avec la jeune femme ?

Nous naviguons dans un milieu dont les apparences sont parfois trompeuses.

Cette demeure renferme bon nombre de mystères, de secrets enfouis et de dangers à ne pas négliger.

Au fil du récit, Rose P. Katell lève le voile sur les zones d’ombre qui planent et les pièces du puzzle commencent à se rassembler pour nous laisser entrevoir une réalité qui dépasse nos esprits cartésiens.

Aurore réussira-t-elle à éviter les pièges tendus ? Sera-t-elle assez forte pour déjouer les mauvais plans que le destin lui réserve ?


Saura-t-elle écouter son cœur et sa raison avant qu’il ne soit trop tard ?

L’auteure nous offre une intrigue savamment orchestrée où le suspense bat son plein.

L’incertitude, le danger et la peur montent crescendo.

Un final détonant qui interpelle et ouvre les portes à tous les possibles.

Un roman envoûtant qui vous tiendra en haleine jusqu’au dénouement.

Une belle réussite.

Bravo !



Extraits et citations :

« — Il me l’a proposé, oui. Mais pourquoi diable aurais-je choisi de m’enfermer entre quatre murs lorsque je peux avoir l’herbe pour matelas et le ciel pour couverture ? »


« L’interdit qu’elle s’apprêtait à franchir lui apportait un délicieux frisson. Un frisson qu’elle ne se rappelait pas avoir déjà éprouvé auparavant. »


« Arriverait-il à réparer son erreur avant d’oublier ? »

Rose P. Katell.

Note 4,5/5


Lien Amazon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s