Magie Originelle : Merry Lee – Tome 1 de Claytone Carpe.

Auteure Auto-éditée.

Catégorie : Romance fantastique/Fantasy contemporaine.



Résumé :


Merry Lee, jeune auteure controversée, n’a rien d’une femme ordinaire et cache bien des secrets. Son plus gros complexe est une horrible tache de naissance composée de formes sibyllines couvrant entièrement sa colonne vertébrale.

Depuis peu, la jeune femme travaille au Daily Blue, le journal local de Blueseen Beach où elle a trouvé refuge après avoir fui Portland. Merry se retrouve alors à enquêter sur des vols d’antiquités plutôt singuliers. Les indices laissés par le voleur – des échardes de bois et de l’eau de mer, – ne font qu’épaissir le mystère qui plane autour de cette investigation, et mèneront la journaliste à creuser dans le passé de la région.

Faits historiques et légendes mystiques se révéleront et guideront la jeune femme sur un chemin empreint de vérités tronquées et de magie oubliée.

À côté de cela, Merry découvre que ses deux meilleurs amis ne sont pas humains et que l’homme qui l’a fait venir à la réception Willhorne pour d’obscures raisons – un ombrageux personnage aux prunelles bien trop sombres et perspicaces à son goût –, attend d’elle bien plus qu’il ne le laisse entendre.


Avis :

Je remercie Claytone Carpe de m’avoir confié son service presse, mais aussi pour sa confiance renouvelée. J’avais lu précédemment, « La réserve » que j’avais beaucoup aimé, puis « T.O. » que j’avais adoré. La couverture de ce livre est vraiment belle et le résumé a terminé de me convaincre. C’est donc sans la moindre hésitation que je me suis lancée dans cette nouvelle aventure.

Nous faisons la connaissance de Merry Lee, qui a fui Portland pour trouver refuge à Blueseen Beach. Elle travaille depuis peu, au Daily blue, le journal local de cette bourgade. La jeune femme cache-t-elle des secrets ? La seule chose que nous savons, c’est qu’elle possède une tache de naissance de forme sibylline qui couvre entièrement sa colonne vertébrale, et qui représente son plus gros complexe.

Elle est chargée d’enquêter sur des vols d’antiquités. Les indices laissés par le voleur se résument à des échardes de bois, ainsi que de l’eau de mer. Cette étrange affaire risque de défrayer la chronique.

Pourtant, notre journaliste a bien l’intention de percer la clé de l’énigme. Cependant, elle ne se doute pas un seul instant que le chemin qu’elle s’apprête à emprunter changera à jamais le cours de son destin.

Elle découvrira qu’il ne faut pas se fier aux apparences, qu’elles sont parfois trompeuses. Désormais, elle devra évoluer dans un univers hostile, peuplé de créatures surnaturelles, dotées de pouvoirs et de magie. Sera-t-elle capable de comprendre leur mode de fonctionnement ? Parviendra-t-elle à trouver sa place ?

Au fil du temps, elle apprendra que ses deux meilleurs amis ne sont pas humains.

Jarod et Miguel ne la laissent pas indifférente. Est-elle prête à se laisser séduire par ses mâles au physique de rêve et au charme ravageur ? La prudence est gage de sûreté, car le danger n’est jamais très loin.

Ses prétendants seront-ils aptes à faire tomber les barrières qu’elle a érigées autour d’elle ? Ré
ussira-t-elle à oublier les affres du passé pour aller de l’avant ?

Claytone Carpes lève le voile sur les zones d’ombre qui planent sur chaque protagoniste. Les pièces du puzzle commencent à se rassembler.

Merry Lee sera-t-elle assez forte pour encaisser le poids de certaines révélations ? Sera-t-elle en mesure de s’adapter à cette nouvelle existence qui lui tend les bras ? Pourra-t-elle envisager d’aimer à nouveau ?

Un récit riche en mystères et en rebondissements.

Le suspense monte crescendo.

La plume de l’auteure est fluide et agréable. Claytone véhicule des messages importants et aborde des thèmes délicats avec beaucoup de justesse.

Un final qui nous pousse à la réflexion.

Cependant, j’ai trouvé que cette lecture comportait quelques longueurs et un manque de rythme. Je précise que ce ressenti est tout à fait personnel.

Je vous invite donc à lire ce roman pour vous forger une opinion.

Une belle découverte, malgré tout.



Extraits et citations :

« La magie fait partie de la nature, c’est juste que nous, humains, l’avons oublié depuis longtemps. »


« Non. S’il vous plaît, non. Je n’étais pas croyante, mais sur le moment, j’aurai prié, supplié, vendu mon âme à n’importe quel dieu ou démon pour me sortir de cette situation. »


« Je me rebiffai au moindre sous-entendu. Il était comme Jarod, le fait que je dise merde à toute forme d’autorité l’excitait au plus haut point. »

@Claytone Carpe.

Note 3,5/5

Lien Amazon


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s