La malédiction d’Ariane de Rose P. Katell.

Auteure auto-éditée.

Catégorie : Fantastique pour adolescents.


Résumé :

Cassie a un secret. Depuis la mort de ses parents, elle est hantée par un cauchemar. Chaque nuit ou presque, elle voit un homme se jeter sous un train et entend une mystérieuse voix l’implorer de lui venir en aide. Hélas, elle n’y parvient jamais…
Jusque-là sans conséquence, ce rêve prend une tout autre réalité quand le train qui amène sa grand-mère, avec qui elle s’est brouillée par le passé, se révèle être celui qui percute cet individu. Les choses se compliquent encore plus quand Cassie réalise qu’elle seule a assisté à l’incident et qu’il n’y en a aucune trace.
Incapable d’oublier ce qu’elle a vu, intriguée par sa grand-mère qui semble au courant pour son cauchemar, elle décide d’enquêter.
Qui est cet homme ? Pourquoi est-elle la seule à pouvoir le voir ? Et que sait exactement sa grand-mère ?
Autant d’énigmes qu’elle va s’efforcer de résoudre.



Avis :

Je remercie Rose P. Katell de m’avoir confié son service presse, mais aussi pour sa confiance renouvelée. À présent, j’ai lu l’ensemble de ses ouvrages et j’aime beaucoup les univers dans lesquels elle plonge son lectorat.

Nous faisons la connaissance de Cassie qui vit avec son frère depuis la mort tragique de ses parents. L’adolescente fait un rêve récurrent et perturbant depuis le drame. Au début, ce cauchemar avait lieu de façon épisodique, mais au fil du temps, sa fréquence s’est intensifiée et désormais il devient quotidien.

Elle voit un homme se jeter sous un train et elle entend une voix qui l’implore de le sauver… Le phénomène prend une autre dimension, quand le train qui amène sa grand-mère, avec qui elle s’est brouillée, s’avère être celui qui percute le mystérieux individu.

Cassie comprend très vite qu’elle est la seule personne a assister à cette scène macabre. À chaque fois, il n’y a aucun témoin, aucun indice, rien ! La jeune fille s’interroge, n’est-elle pas en train de sombrer dans la folie ? À qui pourrait-elle se confier ? Ses amis seront-ils capables d’entendre se qu’elle souhaiterait leur raconter ? Elle en doute fortement, car cela paraît totalement absurde, et pourtant…

Elle sent qu’elle s’enfonce dans un engrenage infernal, et commence à avoir du mal à distinguer le rêve de la réalité. Dès lors, elle va tenter de mener sa propre enquête pour essayer de percer la clef de l’énigme. Elle avance sur un chemin semé d’embûches. Doit-elle essayer de renouer les liens avec sa grand-mère qu’elle surnomme : « la vieille » pour espérer obtenir les réponses aux questions qui hantent son esprit ? Pourquoi son aïeule accepterait-elle de l’écouter ? Dans quelles mesures serait-elle apte à lui venir en aide ?


Au fil du récit, Rose P. Katell lève le voile sur les zones d’ombre qui planent sur le passé des ancêtres de Cassie. Les pièces du puzzle commencent à se rassembler pour nous laisser entrevoir une réalité qui dépasse tout entendement.

Le suspense, le danger et la peur montent crescendo. L’incertitude plane sur cette étrange affaire et l’atmosphère s’alourdit.

Notre héroïne va devoir faire des choix. Fera-t-elle les bons ? La mission qu’elle s’apprête à accomplir comporte de gros risques, mais le compte à rebours est lancé et chaque minute compte…

Attention, aucune erreur n’est permise, car il n’y aura aucun retour en arrière possible. Cassie sait que c’est la seule manière pour elle de se libérer de ses chaînes et de sortir des affres de l’enfer.

Réussira-t-elle à briser la malédiction avant qu’il ne soit trop tard ? Permettra-t-elle à ce mystérieux individu de trouver enfin le repos et la paix dont il aspire tant ?

Un roman prenant qui nous tient en haleine jusqu’au dénouement.

Je précise que cette lecture n’est pas uniquement adressée aux adolescents.

Une belle découverte.

Bravo à l’auteure, et merci.




Extraits et citations :

« Comment peuvent-ils tous l’ignorer ? L’être humain est-il devenu cruel au point de rester insensible à la détresse de l’un de ses pairs ? Je refuse d’y croire. »


« Pourquoi ai-je l’impression qu’elle sait des choses que j’ignore ? »


« — Je dois finir ce qu’ils ont commencé. »


@Rose P. Katell.

Note : 4/5

Lien Amazon


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s