Marko de Matthieu Biasotto.

Auteur auto-édité.

Catégorie : Romance contemporaine.


Résumé :

Pour Gina, regagner le Panama avec sa sœur est une question de vie ou de mort. Le mot est faible quand on a sa tête mise à prix par le cartel. En dépit de ses efforts, cette jeune fugitive ne quittera pourtant pas la Colombie. Car « Marko » en a décidé autrement…

Kidnappée avec la brutalité des narcos dans ce sous-sol sombre, elle se demande où est sa sœur mais surtout ce que ce type aux yeux verts compte lui faire ? Son ravisseur est secret, Marko est méthodique, déterminé. Mais ce malade n’est pas là que pour la cocaïne…

De toute évidence, ce type la connaît, c’est un homme qui ne recule jamais. Marko ira jusqu’au bout, quitte à se brûler, ou à jouer avec le destin auquel Gina cherche à échapper.


Avis :

Je remercie Matthieu Biasotto de m’avoir confié son service presse, mais aussi pour sa confiance renouvelée. J’ai eu un faible pour le mystérieux individu au regard émeraude qui orne la couverture, et le résumé a terminé de me convaincre.

Matthieu nous entraîne en voyage en Colombie, le pays de tous les dangers… Nous faisons la connaissance de Gina, qui cherche à regagner le Panama avec sa sœur, afin d’échapper à une mort certaine. Sa tête est mise à prix par le cartel. À présent, le compte à rebours est enclenché, car chaque minute passée sur le sol colombien réduit ses chances de survie.

Gina a tout planifié dans le moindre détail, et pourtant, malgré ses efforts, cette jeune fugitive ne parviendra pas à quitter cet endroit de malheur. Tout simplement, parce que « Marco » en a décidé autrement…


Kidnappée, avec la brutalité des narcos, elle se retrouve séquestrée dans un sous-sol sombre et insalubre, sous le joug de son bourreau. Qui est-il ? Pourquoi la retient-il en otage ? Bon nombre de questions envahissent son esprit confus. Mais, avant tout, elle se demande où est sa sœur.

Gina ne parlera pas, quitte à mourir sous la torture, elle ne dévoilera aucune information. Seulement, elle ignore encore que Marco ne reculera devant rien, et mettra tout en œuvre pour obtenir les réponses qu’il est venu chercher.

L’auteur nous plonge dans une intrigue menée d’une main de maître. Il utilise de nombreux flash-back entre passé et présent pour permettre au lecteur de suivre le parcours des personnages principaux.

Une chose est sûre : le ravisseur connaissait sa victime.

Au fil du récit, Matthieu lève le voile sur les zones d’ombre qui planent sur certains protagonistes. Les pièces du puzzle commencent à se rassembler. Nous prenons alors conscience qu’il ne faut pas se fier aux apparences, elles sont parfois trompeuses.

Gina et Marco devront faire des choix qui conditionneront le reste de leurs existences. Ne dit-on pas qu’entre l’amour et la haine, il n’y a qu’un pas ? Pourrions-nous supposer que notre captive sous frappée par le syndrome de Stockholm ? Et si la vérité était ailleurs, tout simplement ?

Le suspense bat son plein et monte crescendo. L’incertitude, le danger et la peur hantent tous les esprits.

Les rebondissements pleuvent à la pelle et les évènements inattendus s’e
nchaînent sans relâche.

Une romance à suspense captivante dont vous ne sortirez pas indemne.

Tenez-vous prêts, et accrochez-vous, car vous ne serez pas au bout de vos surprises.

J’ai passé un excellent moment de lecture, et surtout je n’ai rien vu venir !

Une pépite que je conseille vivement.

Un grand bravo à cet auteur de talent.


Extraits et citations :

« Fidèle à elle-même, Gina ne s’arrête jamais vraiment, elle a toujours une carte dans sa manche, en toute circonstance. »


« — Chez moi, c’est partout où il n’y a pas de toit. »


« Je me suis sentie importante, à l’aube d’une gigantesque révolution. »


« On croit connaître les gens et on se trompe tout le temps. »


@Matthieu Biasotto

Note 5/5

Lien Amazon


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s