MEURTRES-FRITES à la crème – Les enquêtes de Charlotte Latourette t. 1 d’ Adèle Prince.

Auteure auto-éditée.

Catégorie : Polar cosy Mystery.


Résumé :

Un polar Cozy en Normandie ! Bienvenue à Tarteville sur mer, petite ville normande au pied des falaises, où les habitants ne soupçonnent pas une seconde que le mal rôde…

Charlotte Latourette, revenue au pays, tient depuis trois ans La Pompadour, un petit restaurant coquet au bord de la faillite. Un soir d’hiver, elle découvre un cadavre sur un banc de la plage. Elle n’en croit pas ses yeux. Serait-elle témoin d’un crime ?
Mort naturelle ou homicide ? Le gendarme Valentin Pignal, enquêteur débutant, est sommé de mener l’enquête en dix jours sans aucune piste. Devant l’absence d’indices et de preuves, il se tourne vers Charlotte, l’amateur.
Va-t-elle être à la hauteur de ce nouveau défi ? Épaulée par sa grand-mère chérie, va-t-elle résoudre le mystère de ce crime odieux et sauver son restaurant ?


Avis :

Je remercie Adèle Prince et le groupe : « Ces si belles lectures » sur Facebook de m’avoir permis de gagner ce livre. Une occasion de découvrir une nouvelle plume et un genre littéraire que je ne connaissais pas : Polar cosy mystery. Ce cadeau est arrivé à point nommé, puisqu’en ce moment j’ai besoin de m’évader avec des récits empreints d’humour et de légèreté.

Nous faisons donc la connaissance de Charlotte, revenue au pays. Cette dernière tient La Pompadour, un petit restaurant coquet au bord de la faillite. Elle peut également compter sur sa mamie avec qui elle entretient des relations privilégiées.

Elles ont un point commun, une imagination fertile. Aussi lorsque Charlotte tombe par hasard sur le corps inanimé d’une personne âgée, sur un banc public, la nuit. La jeune femme ne se doute pas un seul instant qu’elle va se retrouver au cœur d’une étrange affaire, malgré elle !

Le gendarme Valentin Pignal, enquêteur débutant, est chargé de résoudre l’énigme en dix jours. Pourtant, il ne détient aucun indice ou piste tangible. Alors, il se tourne vers Charlotte et lui propose de collaborer avec lui. L’intéressée est séduite à l’idée d’enfiler l’habit de Sherlock Holmes et fonce tête baissée.

Cela ne s’improvise pas ! Lorsque l’on surnomme son chat, Maigret, cela exprime une envie manifeste de jouer les inspectrices ! Pourtant, sera-t-elle apte à relever ce défi ? Pourra-t-elle compter sur sa mamie pour lui apporter des jugements éclairés quand le besoin s’en fera sentir ?

Au fil du récit, nous suivons cette équipe de choc ! Le chemin sera semé d’embûches. Cependant, les deux femmes n’ont pas dit leur dernier mot, car elles sont dotées d’une motivation hors du commun. Néanmoins, la prudence est gage de sûreté, car le danger n’est jamais très loin… Charlotte avance en terrain miné… Sans compter qu’elle doit également gérer son restaurant.

Les langues finiront-elles par se délier ? Méfions-nous des rumeurs et racontars en tout genre ! Sachez que tôt ou tard, tout finira par se savoir !

Progressivement, Adèle Prince dévoile les zones d’ombre qui plane sur cette mystérieuse affaire et les pièces du puzzle commencent à se rassembler.


Notre héroïne épaulée par sa grand-mère réussira-t-elle sa mission ? Et sauvera-t-elle par la même occasion son restaurant ? Valentin Pignal ne regrettera-t-il pas son choix ?

L’auteure nous offre une intrigue riche en surprises et en rebondissements.

Un récit bien écrit et très agréable à lire.

J’ai passé un bon moment d’évasion en suivant les aventures de ses personnages hauts en couleur.

Une lecture détente assurée.

Merci Adèle pour ce cadeau.




Extraits et citations :

« Je m’en réjouis, non pas d’avoir raison, mais pour Mamie. Ça sent le crime. Elle va se faire une joie d’avoir un meurtre local à se mettre sous la dent et si près de chez nous. Depuis le temps qu’on en rêvait secrètement toutes les deux. »


« Hier, j’étais aux anges de me retrouver au cœur d’une enquête et aujourd’hui, je suis en mode panique. Je tourne en rond dans la salle, ne sachant par quoi commencer, écrasée par une confiance que je ne mérite pas et par une responsabilité que j’assume moyennement et dont je me passerais. »

« Valentin Pignal s’est complètement planté sur mes capacités… J’ai ramassé surtout des « on dit », potins, racontars et bruits qui courent qui ne lui apporte pas grand chose et ne débouchent sur rien. Nada. »


@Adèle Prince

Note 4/5

Lien Amazon










Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s