L’ange de l’espoir de Nathalie Brunal.

Auteure auto-éditée.

Catégorie : Conte de Noël/Littérature humoristique.



Résumé :

Le grand chef suprême est à bout de nerfs. Deux de ses recrues passent leur temps à se chamailler. Ne sachant comment empêcher ces querelles et avide de retrouver sa quiétude, il les envoie sur terre dans le but de venir en aide à Roxanne. Jane, ange caractérielle et Eden, doux comme un agneau, ignorent tout du lien qui les unit. Ils vivront cette aventure au fil des rencontres. L’une d’elles marquera à jamais Eden. Au-delà de leur mission, ils renoueront avec certains pans de leur passé jusqu’à ce que la vérité éclate. Qu’en feront-ils ? Une seconde chance est-elle possible ? Suivez-les dans leurs péripéties saupoudrées d’humour, d’amour et d’espoir.


Avis :

Que pensez-vous de la couverture ? Elle est magnifique, n’est-ce pas ? Je vous avoue que je n’ai pas pu résister. Sans compter que le résumé a terminé de me convaincre. Ce livre a immédiatement atterri dans ma pile à lire, car j’avais envie de découvrir le plume de Nathalie Brunal.

Le grand chef suprême a sous sa coupe deux de ses recrues, Jane et Eden, qui passent leur temps à se chamailler. Sa patience est mise à rude épreuve. Agacé, il décide de les envoyer en mission sur terre afin de venir en aide à Roxane.

Jane a déjà effectué de nombreux aller retour, et elle ne ressent aucune appréhension. Eden, lui, est novice en la matière, il s’apprête à effectuer son « baptême du feu ». Nos anges ont des caractères diamétralement opposés. L’un n’a pas sa langue dans sa poche et dit ce qu’il pense sans filtre, tandis que l’autre est maladroit et très sensibl
e. Leur cohabitation risque de s’avérer très compliquée. Cependant, la prudence est gage de sûreté, car en cas de mauvaise conduite, le grand chef suprême ne tergiversera pas et la sentence sera irrévocable !

Ils vont devoir mettre de l’eau dans leur vin, car ils n’auront pas droit à l’erreur. Leur priorité absolue : réussir leur mission. Mais parviendront-ils à s’épauler ? À s’accorder leur confiance ? Rien n’est sûr, car ne dit-on pas : « Chassez le naturel, il revient au galop ? ».

Grâce à un concours de circonstances, ils seront accueillis et hébergés par Roxane, maman de deux enfants, Lola et Nigel. Nos anges devront œuvrer pour que cette mère de famille
poursuive le projet qu’elle nourrissait avec son époux, à savoir : ouvrir un gîte.

L’existence n’est pas un long fleuve tranquille, et parfois les rêves partent en fumée en une fraction de seconde.

Jane et Eden doivent impérativement permettre à Roxane de continuer dans ce sens. Aussi, ils mettront la main à la patte afin que les travaux soient effectués.

Jane adore bricoler, elle est heureuse de participer aux transformations. Eden est plus à l’aise, en jouant le rôle de nounou. Chacun d’eux trouvera-t-il sa place ?

Au fil des rencontres, des doutes envahissent nos envoyés du ciel. Perturbés, ils chercheront à percer l’énigme. Réussiront-ils à comprendre les véritables intentions du grand chef suprême ? Et surtout, pourquoi ? Croyez-moi, nos héros ne sont pas au bout de leurs surprises !

L’intrigue est très bien ficelée et nous réserve bon nombre de rebondissements. Le suspense demeure omniprésent. Nathalie Brunal nous régale avec des joutes verbales jubilatoires et son sens de l’humour.

Les personnages sont hauts en couleur et terriblement attachants.

Un très joli roman qui met du baume au cœur et qui fait du bien !

Une lecture idéale en cette période de fêtes.

De la douceur et de l’espoir dans ce monde de brutes.

Un conseil : n’hésitez pas, foncez !



Extraits et citations :

« Jane ne pouvait pas lui confier que le grand chef l’avait à maintes reprises menacée de l’envoyer prendre le thé avec le diable. Elle n’était pas une de ses meilleures recrues, mais déjà de son vivant, elle n’avait pu se résoudre à entrer dans le moule. »


« Jane haussa les épaules en signe d’ignorance. Il était le jour et la nuit. Tout les éloignait l’un de l’autre et voilà qu’une chose les rapprochait. Et qu’elle chose ! Elle aurait pu s’en passer ! Une énigme se présenter à eux et elle ignorait comment la résoudre. »


« Le jeune homme s’étouffa avec sa salive. Comment pouvait-elle se comporter ainsi ? Que faisait-elle de la responsabilité ? Un ange peut-il être crédible en jouant avec le feu ? »


@Nathalie Brunal.

Note : 5/5

Lien Amazon


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s