Le meilleur moi de Rose Pernot.

Auteure auto-éditée.

Catégorie : Roman Young/Adult.


Résumé :

« Je n’ai jamais réussi à faire semblant d’être quelqu’un d’autre. Être plus souriante, paraître plus cool… Parfois j’essaie, mais ça me demande tant d’énergie ! Je me suis toujours sentie différente, mais depuis quelques jours, les autres me font sentir cette différence. » 

Dès son arrivée en seconde, Annabel se fait harceler par les populaires, est humiliée par son professeur de maths et ses copines du collège la lâchent. Elle se réfugie dans la lecture, fait tout pour se fondre dans la masse… mais les coups bas ne cessent pas. Et si elle se rebellait, faisait tout pour devenir la meilleure version d’elle-même ? Alors qu’elle tombe amoureuse d’un correspondant secret qui devient son confident, Annabel met un plan d’action en œuvre pour montrer qui elle est vraiment. Force. Courage. Persévérance. Elle peut y arriver…


Avis :

Je remercie Rose Pernot de m’avoir confié son service presse, mais aussi pour sa confiance. La quatrième de couverture m’a interpellée, car le harcèlement scolaire est un fléau qui détruit de nombreuses vies. Combien d’élèves se suicident pour échapper à cet enfer ? Cette emprise psychologique, parfois accompagnée de violences physiques, plonge les victimes dans un engrenage infernal, les réduisant au silence par peur de représailles. J’avais hâte de découvrir cette lecture, car le sujet est particulièrement difficile à traiter, mais l’auteure ose en parler avec justesse et sincérité.

Nous faisons donc la connaissance d’Annabel, une jeune lycéenne qui se réfugie très souvent dans « un univers parallèle ». Un mode de pensées qui lui permet de s’extraire du monde extérieur pour entrer dans sa bulle.

L’adolescente n’a jamais réussi à faire semblant d’être quelqu’un d’autre. Une fille souriante, sympathique et bien dans sa peau. Ce n’est pas faute d’avoir essayé, mais quoi qu’elle fasse, Annabel s’est toujours sentie différente…

Cette année, elle entre au lycée. Ce changement sera-t-il le signe d’un nouveau départ ? D’une seconde chance ? La jeune fille aimerait y croire, mais très rapidement, elle perd le peu d’illusions qui lui restait.

Désormais, elle devra faire cavalier seul, et résister aux coups bas et mesquineries de toutes sortes. Combien de temps sera-t-elle capable de tenir dans ces conditions ? Annabel n’a qu’une alternative : entrer le plus souvent possible dans sa bulle.

L’adolescente est consciente que ce n’est pas une solution, mais existe-t-il un autre moyen de faire front ? Lorsque quelqu’un lui adresse la parole, elle reste sur ses gardes et ne parvient plus à accorder sa confiance à autrui.

Elle doit se rendre à l’évidence, la souffrance est son lot quotidien. Annabel a beau y réfléchir… Vers qui pourrait-elle se tourner pour s’épancher ? Pour soulager sa douleur ? Son père et sa belle-mère ne sont pas à l’écoute, et communiquent peu ; quant à sa sœur, mieux vaut la laisser en dehors de tout ça !

Pour survivre, elle décide de se lancer des défis et s’y attellera quoi qu’il arrive. Comment lutter lorsque les enseignants s’en mêlent ? Annabel a de grosses lacunes en mathématiques et son professeur ne l’épargne pas. Pourquoi n’a-t-il rien vu ? Fait-il semblant de ne rien remarquer ?

Rose Pernot nous offre un très beau récit, percutant et émouvant qui ne laissera personne indifférent. Au fil des pages, elle lèvera le voile sur les zones d’ombre qui planent sur certains protagonistes et le lecteur comprendra comment la descente aux enfers d’Annabel a commencé. Nous réaliserons alors qu’il suffit d’un rien pour que naisse la rumeur et que débute le supplice !

Nous pénétrons également dans les pensées de l’héroïne et verrons tous les mécanismes qu’elle a mis en œuvre pour lutter contre TOUS. Progressivement, sa colère lui donnera la force de s’opposer à ses agresseurs. La tâche s’avère très difficile, mais la jeune fille ne lâche pas et s’efforcera de montrer qui elle est, et non pas ce que les autres voudraient qu’elle soit.

Guillaume s’intéresse à elle, mais sera-t-elle capable de faire tomber les barrières qu’elle a érigées autour d’elle ? Son cœur bat pour ce garçon et cela semble réciproque, mais comment savoir s’il est sincère ? Ou s’il n’est pas à la solde de ses camarades de classe ?

Les pages s’enchaînent et nous assistons au combat inégal et injuste que doit livrer Annabel pour parvenir à sortir la tête de l’eau. L’adolescente plie parfois, mais ne rompt pas.

Une histoire poignante et criante de vérité.

Un premier roman prometteur qui devrait être lu par le plus grand nombre d’entre nous, car malheureusement cela n’arrive pas qu’aux autres.

Une très belle leçon de courage, de persévérance et d’espoir.

N’hésitez pas, laissez-vous tenter et parlez de ce livre autour de vous.




Extraits et citations :

« Elles pensent que je suis quelque chose dont on elles peuvent se débarrasser comme ça, comme un vieux mouchoir. Je pensais qu’elle m’accepteraient comme je suis, comme ça, c’était avant… elles ne veulent pas traîner un boulet pendant tout le lycée. Oui, c’est ça. »


« — Annabel ! Irrécupérable ! Je pense qu’il n’y a plus rien à faire pour vous. Vous pouvez continuer à venir en touriste Mademoiselle, ça ne changera rien du tout. Je peux même vous dispenser, vous avez sûrement des choses plus importantes à faire. Rappelez-moi ce que vous vouliez me prouver ? »


« On frappe à ma porte, mais je ne veux parler à personne. J’ai juste envie de crier ou de casser quelque chose, casser ce monde dans lequel je n’ai pas ma place. »


@Rose Pernot

Note : 4/5


Lien Amazon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s