Le mensonge des mères de Jeanne Yliss.

Auteure auto-éditée.

Catégorie : Roman contemporain/Secrets de famille.


Résumé :

“ Imaginez, trois couples heureux en ménage, trois familles ordinaires et pourtant si singulières. Des hommes, des femmes et des enfants liés par leurs souvenirs, leur amitié, leurs supercheries, leurs rivalités. Des mensonges, de piètres vengeances, un peu de poil à gratter…

… Et un terrible secret qui a modifié les trajectoires de leurs vies à leur insu. À cause d’une simple porte qui avait claqué trop fort, un jour d’été. Cette porte avait fait basculer leurs destinées en quelques secondes. Leur effet papillon à eux.

Entre rire caustique, suspense, drame, Le mensonge des mères brosse le portrait de familles contemporaines empêtrées dans leurs mensonges, leurs petits secrets plus ou moins avouables. Et leurs plus gros. Ceux qui détruisent. “


Avis :

Je remercie Jeanne Yliss de m’avoir confié son service presse, mais aussi pour sa confiance renouvelée. La quatrième de couverture promettait un récit riche en mystères et en rebondissements. Ceci étant, j’étais très loin de me douter que je serais happée puis subjuguée de la sorte par cette histoire incroyable ! Parfaitement, n’ayons pas peur des mots, ce livre le vaut bien.

Certaines chroniques sont difficiles à écrire, tout simplement parce qu’il y a des récits qui ne se racontent pas, ils se vivent et se ressentent intensément. Je vais donc rester dans les grandes lignes pour éviter de spolier, car ce serait un sacrilège !


Nous allons faire la connaissance de trois couples qui semblent heureux en ménage. Nous trouverons des hommes, des femmes et des enfants qui se côtoient depuis des années. Ils sont unis essentiellement par l’amour et l’amitié, mais aussi par des liens filiaux.

Ils s’invitent régulièrement et aiment partager leurs expériences, leurs souvenirs et se raconter des anecdotes sans conséquence.

Mais connaissons-nous réellement les amis que nous fréquentons dans notre vie quotidienne ? Sait-on ce qu’il se passe dans leur foyer lorsque la porte d’entrée et les volets sont fermés ? Réfléchissez bien… Finalement, tout le monde peut cacher des secrets et apprendre à vivre avec. Cependant, le mensonge est un art, et à la moindre erreur le pot aux roses peut être découvert, et risque d’entraîner les personnes concernées dans un engrenage infernal.

Les évènements s’enchaînent et les situations deviennent vite incontrôlables. Est-il possible de revenir en arrière ? La tâche s’avère compliquée.

Nous suivons le parcours de Jérémy et Charlotte, Aurélie et Samy et Adrian et Sarah accompagnés de leurs enfants et de leurs parents.

Nous naviguons d’une famille à l’autre et devenons les témoins impuissants de ce que chacun s’apprête à vivre.

Auront-ils la force de résister au poids du secret ? Seront-ils capables d’entendre certaines révélations susceptibles de faire basculer leurs existences ?

Les victimes parviendront-elles à pardonner ?
À se reconstruire, malgré les blessures infligées ? Les fautifs se déferont-ils enfin de la culpabilité qui les étouffe à petit feu ? Dans tous les cas, les mensonges et les non-dits peuvent créer des dégâts irréversibles.

Jeanne Yliss nous offre une intrigue à couper le souffle, menée tambour battant. Le doute, l’incertitude et le danger sont omniprésents. L’humour est saupoudré avec parcimonie et utilisé à bon escient.


Au fil des pages, l’auteure lève le voile sur les zones d’ombre du passé de chacun et les pièces du puzzle commencent à se rassembler.

Le suspense monte crescendo jusqu’à atteindre des sommets !

Nous sommes happés par une spirale émotionnelle indescriptible ! Lorsque nous pensons détenir la vérité, un événement inattendu vient ébranler nos certitudes.


Jeanne réussit un véritable tour de force et joue presque avec son lectorat. D’ailleurs, nos nerfs et nos neurones sont soumis à rude épreuve.

Je n’ai pas pu lâcher cet excellent roman qui restera graver dans ma mémoire de chroniqueuse et de lectrice assidue.

Chapeau bas !

Merci, Jeanne, pour ce moment d’évasion inoubliable.

Ce livre est génialissime. N’hésitez pas, foncez !


Petite anecdote : je me suis endormie avec ma tablette et me suis réveillée ce matin, sans casse !



Extraits et citations :

« Minables, ils étaient tous minables dans cette famille. »


« Elle partit sans prendre le temps d’écouter leur réponse. Elle ne voulait pas entendre les justifications de ces traîtres, menteurs, fourbes, faux-cul. Sa ritournelle se délecta en toute impunité. »


« Aucun mot n’adoucirait la réalité. Elle n’avait personne vers qui se tourner, puisque son seul allier dans cette histoire était tout aussi paumé qu’elle, et que personne d’autre n’était informé de cette découverte. »


@Jeanne Yliss

Note : 5/5


Lien Amazon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s