Stubborn Girl de Alessia Jourdain.

Auteure auto-éditée.

Catégorie : Romance contemporaine.



Résumé :

Je déteste cette fille ! Elle m’a valu tous les emmerdements possibles ! A cause d’elle, j’ai failli faire capoter mon projet, j’ai fini menotté, je suis passé à deux doigts de planter avec mon rendez-vous client, et… Bon OK, la suite, c’est ma faute ! Pourtant, cette nana est tout ce que je n’aime pas : bornée, têtue, intrusive… Elle est partout où je vais ! Et à cause d’une idée de merde que j’ai eue, elle sera encore plus présente dans ma vie… Quelle plaie ! Autant qu’elle le sache d’avance : il n’y a pas de place à l’amour dans mon existence !

Ethan Peters est un mec hautain, trop sûr de lui, friqué à souhait, aucune once d’humanité, hormis pour son pognon. Quand il décide de détruire un bâtiment social, j’en fais mon affaire. Malheureusement, non seulement il parvient à ses fins mais en plus, il est pire qu’une sangsue, impossible de s’en débarrasser. Moi qui pensais ne plus le revoir, c’est pire que ça ! Je me retrouve fiancée à ce mec imbuvable et ingrat !

Elle me hait, je le déteste. Et pourtant, nous allons devoir jouer les amoureux transis… Mon Dieu, qu’avons-nous fait pour mériter ça ?!



Avis :

Avec mon amie Magali Morand, nous cherchions un livre pour notre lecture commune du mois d’octobre. Elle avait acheté celui-ci à l’occasion d’un salon, et en lisant la quatrième de couverture, j’ai craqué à mon tour ! Ce n’est plus un secret, j’adore les personnages aux caractères bien trempés et le résumé laissait présager un récit plein d’humour et de surprises. J’avais hâte de plonger dans ce roman qui correspondait à mon envie du moment.

Nous faisons donc la connaissance de Daphné et Ethan. Ces deux êtres n’auraient jamais dû se rencontrer. Ils n’ont absolument rien en commun, Et a priori tout les oppose ! Cependant, un malencontreux concours de circonstances va changer le cours de leur destin.

Nos deux protagonistes vont devoir s’adapter et cohabiter par la force des choses. Ethan se retrouve pieds et poings liés. Ne pouvant affronter seul la situation, il décide de faire passer Daphné pour sa fiancée ! La jeune femme n’en croit pas ses yeux ni ses oreilles, d’ailleurs… Mais cette dernière devra malgré tout donner le change. Nos deux énergumènes font un deal, mais le pari est risqué.

Alessia Jourdain nous offre une intrigue brillamment orchestrée. Elle possède un sens de la répartie aiguisé et nous assistons à des joutes verbales jubilatoires. Nos deux héros marcheront sur des chemins semés d’embûches et suivront un parcours du combattant pour accorder leurs violons afin de mieux vivre ensemble.

Le récit est rythmé, truffé d’humour et de rebondissements.

Au fil des pages, la relation de nos deux personnages évolue. Nous apprenons à mieux les connaître, à les apprécier et à les aimer.

L’auteure lève le voile sur le passé de nos protagonistes et les pièces du puzzle commencent à se rassembler. Nous découvrons deux êtres meurtris, éprouvés par les affres de l’existence.

Ethan et Daphné réussiront-ils à faire tomber les barrières qu’ils ont érigées autour d’eux ? Parviendront-ils à accorder leur confiance ? Seront-ils capables de laisser une place à l’amour ?

Au moment où tout devient possible, un évènement inattendu va bousculer à nouveau le cours des choses…  Au cœur de la tourmente, Ethan et Daphné réussiront-ils à braver l’adversité ?

Nous devenons les témoins impuissants des drames qui se jouent… Mais ne dit-on pas que la vie offre toujours une seconde chance ?

Nous sommes happés dans une spirale émotionnelle intense.

Le suspense monte crescendo et l’incertitude demeure…

Une très belle leçon de vie, de courage et d’espoir.

L’auteure nous offre une sacrée pépite qui nous fait passer du rire aux larmes.

Un roman captivant et émouvant.

Une pépite à ne surtout pas manquer.

Je n’ai pas pu lâcher ma lecture jusqu’au dénouement.


J’ai adoré.



Extraits et citations :

« — Écoute-moi bien Ethan. Je ne veux pas me marier avec toi. Jouer ta fiancée pendant quelques semaines OK, mais démerde-toi pour que ta mère me déteste et que nous rompions rapidos pour satisfaire fausse ex-future belle-maman ! »


« Ce connard a remué un passé, une vérité que je tente d’oublier, mais qui, vraisemblablement, restera à vis dans ma biographie. »


« Je claque la porte de la chambre, perdu entre l’incompréhension et la colère. Ouais, le mensonge m’insupporte et je déteste ne pas maîtriser les choses. »


@Alessia Jourdain

Note : 5/5


Lien Amazon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s