Les tuer tous ! de Frédéric Rocchia.

Auteur auto-édité.


xcover-7145

Catégorie : Policier/Suspense.


Résumé :

Octobre 1990. Le mauvais temps s’installe sur la ville de Deilton et avec lui une sombre histoire de meurtres. La police est sur les dents. La presse accuse l’ancienne mafia, défaite un an plus tôt, d’être derrière ces crimes. Mais la célèbre criminologue, Elen Kern, ne partage pas l’avis de la majorité. De profonds secrets devront être révélés pour lever le voile sur l’identité de l’assassin et résoudre l’enquête la plus controversée de la décennie.



Avis :

Je remercie Frédéric Rocchia de m’avoir confié son service presse, mais aussi pour sa confiance renouvelée. Ayant lu la totalité de ses œuvres, je peux affirmer qu’il réussit toujours à nous entraîner dans des enquêtes palpitantes. Croyez-moi, il parvient à faire surgir le « Sherlock Holmes » qui sommeille en nous.

Elen Kern, célèbre criminologue, a quitté son poste depuis un an. À présent, elle est sur le point de vivre d’autres aventures auprès de l’homme qu’elle aime.

Tandis que le mauvais temps s’abat sur Deilton, cette ville devient également le théâtre d’une sombre histoire de meurtres. La presse accuse l’ancienne mafia surnommée : « La Gola Rossa » de refaire parler d’elle.

Un évènement inattendu va contraindre Elen à reprendre du service. Cette dernière ne croit pas à la théorie avancée par les médias. Aussi, elle mettra tout en œuvre pour découvrir ce qui se trame derrière cette étrange affaire qui défraye la chronique.

Parviendra-t-elle à s’entourer des bonnes personnes pour mener à bien cette mission périlleuse ? Sera-t-elle capable de garder la tête froide et de ne pas se laisser submerger par ses démons du passé ? Pour l’heure, elle est loin de se douter que cette enquête recèle tant de mystères et de secrets enfouis.

Elle pourra compter sur le soutien sans faille du commissaire Conrad qui compte sur elle pour l’aider dans leurs investigations. Malgré tout, le retour de l’enfant prodige ne fait pas l’unanimité… Notre criminologue devra faire preuve de prudence, car des êtres jaloux et mal intentionnés pourraient bien vouloir la mettre sur la touche.

N’oublions pas que le temps presse, car les meurtres, les disparitions étranges et les suicides se multiplient. Cette affaire demeure bien plus complexe qu’il n’y paraît.

Devant la survenue des évènements qui s’enchaînent à la vitesse grand V, nos spécialistes devront faire preuve d’une perspicacité accrue. Confondre les témoignages recueillis, étudier les modes opératoires et tenter d’établir un lien entre les différentes victimes reste la priorité absolue.

Cependant, la méthode employée ne porte pas ses fruits. L’enquête piétine et le doute hante tous les esprits. Pendant ce temps, les têtes tombent et le sang coule.

Un changement de stratégie s’impose ! Elen fera-t-elle les bons choix ?

Au fil du récit, Frédéric Rocchia nous distille des bribes d’informations au compte-gouttes. Il lève le voile sur les nombreuses zones d’ombre qui planent sur cette sombre histoire.

L’intrigue est brillamment orchestrée.

L’atmosphère s’alourdit considérablement.

Le suspense, le danger et la peur sont omniprésents, mais ils montent crescendo.

Nous naviguons entre vengeance, soif de pouvoir et corruption.

Un récit rythmé ou les rebondissements pleuvent à la pelle.

Un roman captivant qui tient toutes ses promesses.




Extraits et citations :

« Ce qu’il allait découvrir allait tout changer. »


« — Oh, rien de plus qu’un déclencheur… soupira Elen. On voit ça fréquemment chez les personnes qui sombrent dans la démence brutalement. »

@Frédéric Rocchia.

Note 4,5/5

Lien vers Amazon

Un commentaire sur “Les tuer tous ! de Frédéric Rocchia.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s