L’héritage de Néandertal : Tous les passés ne sont pas à réveiller ! de Franck Sanse.

Auteur auto-édité.

Catégorie : Science-fiction/Thriller médico-scientifique.



Résumé :

30 000 ans avant notre ère, deux frères, deux néandertaliens, foulent pour la première fois ce territoire vierge de toute humanité, en suivant les traces des “Géants aux longues dents “. Sans le savoir, Gaëtan marche dans leurs pas en rejoignant cette mission scientifique qui représente un tournant dans sa vie de photographe, une promesse de gloire et de célébrité. Entouré de Mathias, d’Anders et de Victor, il va participer à la concrétisation d’un vieux fantasme de l’homme au fin fond de la Sibérie. Alors que le monde fait face à la pandémie de la Covid, la mission prend une tournure inattendue, du fait de la cupidité d’Angelo Cros, son mécène et employeur. Cependant, un ennemi, tapi dans l’ombre, dont personne ne soupçonnait l’existence, va se révéler être un adversaire bien plus redoutable encore que l’appât du gain.


Avis :

Je remercie Franck Sanse de m’avoir confié son service presse, mais aussi pour sa confiance renouvelée. La quatrième de couverture m’a totalement conquise, et cette lecture s’est imposée comme une évidence.

30 000 avant notre ère, deux frères néandertaliens, foulent pour la première fois ce territoire vierge de toute humanité.

2017 – Lorsque Gaëtan est invité à rejoindre une mission scientifique en tant que photographe, il ne peut pas refuser une telle opportunité. Cela représente un tournant colossal dans sa carrière professionnelle, une promesse de gloire et de célébrité.

Il part au fin fond de la Sibérie, entouré d’un groupe d’hommes chevronnés chacun dans leur spécialité. Cependant, bon nombre de mystères planent cette expédition. Ces hommes de terrain savent que leur mécène et employeur se nomme Angelo Cros, et qu’ils vont devoir œuvrer pour une firme pharmaceutique.

Tandis que le monde fait face à la pandémie de la Covid, nos scientifiques devront s’investir corps et âmes dans la tâche qui leur est confiée. Pour l’heure, ils ignorent encore que ce qu’ils s’apprêtent à accomplir changera à jamais le cours de leur existence, et celui de l’humanité !


Nous suivons ces aventuriers de l’extrême dans un périple qui va durer plusieurs années. Tout semblait étudié et planifié, seulement lorsqu’un grain de sable vient s’immiscer dans l’engrenage, tout peut basculer en une fraction de seconde.

Nos scientifiques devront avancer sur des chemins semés d’embûches. Parviendront-ils à éviter les obstacles qui se dresseront sur leurs routes.

Les membres de l’équipe accepteront-ils d’obéir aux ordres ? Le pari est risqué, mais auront-ils seulement le choix ? Ils seront confrontés à des problèmes d’éthique. Réussiront-ils à rester soudés face à l’adversité ?

Franck Sanse nous offre une intrigue très documentée et formidablement orchestrée. Nous naviguons dans un univers hostile, où des êtres sans aucun scrupule ne pensent qu’au pouvoir et à l’argent. Nous devenons les témoins impuissants d’une lente, mais inéluctable descente aux enfers.

Une course effrénée contre la montre s’engage, car l’avenir de l’humanité en dépend.

L’incertitude, le danger et la peur sont omniprésents.

Le suspense monte crescendo.


L’auteur lève le voile sur les nombreuses zones d’ombre qui planent sur cette épopée. Les pièces du puzzle commencent à se rassembler pour nous laisser entrevoir une vérité qui dépasse tout entendement.

J’affirme que « Tous les passés ne sont pas à réveiller ! » comme l’indique Franck dans le titre de son livre.

Un roman palpitant et inquiétant qui nous tient en haleine jusqu’au dénouement.

J’ai adoré.


Une pépite à ne pas manquer !

Chapeau bas, Franck.

Et merci.


Extraits et citations :

« — Cette guerre, ce n’est pas nous qui l’avons commencée, mais c’est nous qui allons la terminer ! »


« Un mentor lui aurait sûrement expliqué que les erreurs font partie du chemin de l’apprentissage, que l’essentiel n’était pas la finalité, mais la motivation pour laquelle on s’appliquait à faire les choses. »


« — Nous avons tous cru que tout nous était dû, jusqu’à nous imaginer immortels ! regretta Colin. Et nous voici à l’aube de notre propre disparition. Pourtant, notre planète magnanime nous laisse une ultime chance. »


« Je ne sais pas toi, mais j’ai envie de quitter ce monde en faisant une bonne action. »



@Franck Sanse

Note 5/5


Lien Amazon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s