SHERGHEY de Matthieu Biasotto

Auteur auto-édité.

Catégorie : Romance à suspense.



Résumé :

Un pianiste blessé. Une infirmière déterminée. Une symphonie surprenante.

Maman solo dépassée par le décès de sa sœur, Tihana doit retrouver le chemin des soins à domicile, en tant qu’infirmière au chevet d’un patient très particulier.

Aussi élégant que difficile à cerner, Serghey est célèbre mais surtout odieux avec toutes les soignantes ayant croisé sa route. Tihana ne sait rien de lui, à part qu’il est insupportable et qu’il cache quelque chose… Comme les circonstances de ses blessures, entre autres…

Au cœur de la Croatie, il se pourrait que la sincérité d’une mère divorcée rencontre un prodige au passé trouble. Deux mondes, deux caractères qui gravitent autour de la reconstruction et une symphonie saupoudrée de doutes, de passion mais aussi d’une sublime attraction.

Pour son 26e livre, Matthieu Biasotto nous offre l’accord parfait.



Avis :

Je remercie Matthieu Biasotto de m’avoir confié son service presse, mais aussi pour sa confiance renouvelée. La quatrième de couverture m’a totalement conquise. Cette fois, l’auteur nous emmène en voyage en Croatie, un périple plein de surprises, de suspense et de rebondissements. J’avais hâte de commencer cette lecture qui s’est imposée comme une évidence.

Nous faisons donc la connaissance de Serghey, un homme célèbre, élégant, mais surtout odieux ! Cependant, son état de santé nécessite la présence quotidienne d’une infirmière à ses côtés. Pourtant, elles finissent toutes par craquer et claquer la porte en pleurant !

Tihana est une maman solo, dépassée par le décès tragique de sa sœur. Malgré tout, le temps est venu de retrouver le chemin du travail. Infirmière libérale de profession, elle ne se doute pas encore que la mission qui lui est confiée va s’avérer bien plus complexe qu’il n’y paraît.

Sera-t-elle apte à supporter l’attitude méprisante de cet individu ? Le pari est risqué, car la jeune femme a un sacré caractère et ne compte pas se laisser influencer ni marcher sur les pieds. Cela dit, leur cohabitation n’est pas de tout repos puisque chacun reste campé sur ses positions.

Tihana est-elle en mesure d’abdiquer comme ses consœurs ? Où devra-t-elle résister à la pression et continuer à honorer son contrat coûte que coûte ?

Est-ce le pouvoir et l’argent qui poussent notre virtuose célèbre à se conduire de la sorte ? Ou bien, est-il détenteur d’un secret trop lourd à porter ?

Matthieu nous offre des joutes verbales jubilatoires grâce à son sens aiguisé des réparties. Quand deux personnes ayant du tempérament s’affrontent, cela peut faire de sacrées étincelles !

Au fil du récit, nous apprenons à comprendre, à apprécier et à aimer c
es deux êtres meurtris. Parviendront-ils à faire tomber les barrières qu’ils ont érigées autour d’eux ? Tout n’est pas si simple, car ils demeurent terrorisés par des évènements qu’ils ont vécus par le passé.

Cependant, il ne faut pas se fier aux apparences, elles sont parfois trompeuses !

Matthieu nous offre une intrigue magistralement orchestrée qui nous tient en haleine jusqu’au dévouement. Le lecteur navigue dans un univers où le mystère, l’incertitude et le danger sont omniprésents. Le suspense monte crescendo… Les indices sont distillés au compte gouttes. Des que nous suivons une piste, un évènement inattendu fait vaciller nos convictions et tout s’effondre comme un château de cartes en une fraction de seconde.

La tension monte et l’atmosphère s’alourdit…

Serghey et Tihana réussiront-ils à se défaire de la culpabilité qui les ronge ? Seront-ils capables d’obtenir des réponses aux questions qui les hantent ?

Parviendront-ils à s’accorder leur confiance et à avancer main dans la main vers un avenir meilleur ?

Une magnifique histoire emplie d’émotions et d’espoir, malgré l’adversité.

Un énorme coup de cœur pour ce 26e roman qui m’a profondément touchée.
Je confirme, l’auteur nous offre l’accord parfait.

Chapeau bas !

J’ai adoré, tout simplement.



Extraits et citations :

« — Hey bien… Célèbre, odieux et pété de tunes… ça promet… »


« Si Thiana ne boit pas, si elle déteste l’alcool, comment se fait-il qu’elle se promène avec une bouteille de champagne ? »


« — Pourquoi ça serait louche ? Il a plein de blé ! Prends l’argent et profite, pourquoi tu vois le mal partout ? »


« — Précisément, j’ai d’ailleurs promis à Monsieur Stepanov de toujours vous être fidèle et de veiller sur vous… Ce qui me donne le droit de vous dire – avec tout le respect que je vous témoigne, que vous êtes en train de jouer au con. »


Matthieu Biasotto

Note 5/5

Lien Amazon



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s